DR Congo

RD Congo/Nord-Kivu : Les populations déplacées touchées par des épidémies

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Huit zones de santé de la partie sud de la province du Nord Kivu sont en proie à des épidémies de choléra, de la coqueluche et de la rougeole. Selon les données épidémiologiques fournies par l'inspection provinciale de la santé, plus de 100 cas dont huit décès, ont été enregistrés dans ces différentes zones de santé.

Selon le médecin inspecteur provincial, contacté par Radio Okapi, la situation épidémiologique de la province est pour le moment préoccupante. La plupart des cas de choléra sont surtout observés dans les sites de déplacés, notamment dans la zone de santé de Mwesso. Ces cas de choléra viennent de Mugunga, de Kabati et Rusayo. A Goma, 93 cas de choléra ont été enregistrés au cours de la dernière semaine, dont 2 décès. Ces cas sont traités dans le camp de Buhimba. 58 autres cas ont été signalés à Kibati dont un décès; 5 décès à Kirotshe, a-t-il indiqué.

L'hôpital général de référence de Virunga (à Goma) a admis, lundi 10 novembre 2008, 2 nouveaux cas de choléra et 2 autres ce mardi 11 novembre, tandis que l'hôpital général de Rutshuru en a enregistré 9 lundi et 25 ce mardi. Dans l'aire de santé Chambucha, dans la zone de santé Walikale 14 cas, dont 12 hier. L'hôpital général de référence de Masisi a de son côté enregistré 6 nouveaux cas de rougeole, et l'hôpital militaire de Goma un seul cas aujourd'hui, selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Face à cette situation, les organismes des Nations unies et d'autres partenaires apportent leur assistance pour soulager les déplacés dont les besoins accroissent tous les jours. L'OMS appuie International Medical Corps (IMC) avec 500 litres de Ringer lactate pour la lutte contre le choléra dans l'aire de santé de Chambucha (Walikale) et dans Karisimbi.

«Save the Children» pour sa part, procède à la construction d'une clinique mobile pour épauler IMC à Kibati. Cette ONG internationale distribue également des vivres et non vivres à 122 enfants non accompagnés dans les sites de Kibati I et Kibati II. Elle assure l'assistance dans le même temps à 22 familles d'accueil des enfants associés aux groupes armés (5 familles à Rutshuru et 17 familles à Goma).

Par ailleurs, les activités de vaccination contre la rougeole se poursuivent dans les aires de santé de Shasha, Kihindo et Bweremana dans la zone de santé de Kirotshe. Cette campagne qui bénéficie de l'appui de l'OMS, de l'UNICEF et du Ministère provincial de la santé, cible plus de 11.000 enfants de 6 à 59 mois.

Le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) a annoncé l'arrivée hier à Goma, chef-lieu de la province du Nord Kivu, de 29 tonnes de provisions d'aide d'urgence - comprenant notamment 1 million de comprimés de purification d'eau ainsi que des bâches - pour venir en aide à quelque 100.000 personnes déplacées au cours des 10 derniers jours.

«Ces provisions permettront d'endiguer la propagation du cholera et de la diarrhée, deux maladies extrêmement contagieuses en augmentation dans presque tous les sites hébergeant les personnes déplacées au Nord Kivu», a déclaré Pierrette Vu Thi, la représentante de l'UNICEF en RDC.