DR Congo

RD Congo/Nord-Kivu : Deuxième distribution par Caritas Goma des vivres PAM aux déplacés de sites près de Goma

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Kinshasa, le 17 novembre 2008(caritasdev.cd) : 60.467 personnes reparties à travers 3 sites des déplacés près de la ville de Goma (Mugunga1, Mugunga2 et Bulengo) vont bénéficier de 671,184 tonnes des vivres. L'opération de distribution débute ce mardi 18 novembre 2008. Elle sera menée par la Caritas Goma. La ration des vivres est destinée à couvrir les besoins des déplacés pour une période de 20 jours. Elle a été fournie par le Programme Alimentaire Mondial. Chaque personne recevra 8 Kg de farine de maïs, 2,4 Kg de petit pois, 0,6 Kg d'huile végétale et 100 gr de sel, rapporte caritasdev.cd.

S'agissant des déplacés situés dans les sites publics de la ville de Goma, Caritas Goma se propose de refaire le recensement des personnes bénéficiaires avant d'envisager une quelconque opération de distribution des vivres, étant donné que certains habitants du Cheflieu du Nord-Kivu se sont glissés sur les listes disponibles.

Par ailleurs, l'opération de distribution des vivres, entamée le vendredi 14 novembre 2008 dans la cité de Kiwanja et le Chef- lieu du Territoire de Rutshuru, se poursuit. Elle concerne 10.729 ménages à Kiwanja et 8.056 ménages pour Rutshuru-Centre, soit un total de 18.785 ménages.

826 tonnes des vivres sont ainsi distribuées aux bénéficiaires par les équipes de la Caritas pour couvrir les besoins des déplacés, retournés et habitants pour une période de 15 jours. Cette opération de distribution pourrait être clôturée ce mercredi 19 novembre 2008. Et Caritas Goma envisage également de distribuer des vivres dans les tout prochains jours aux déplacés du Territoire de Masisi (Lushebere, Masisi-Centre, Ngungu...)

Caritas Butembo en mission d'évaluation humanitaire ce 18 novembre 2008 à Lubero

Sur un autre registre, le calme règne dans la majeure partie de la Province du Nord-Kivu, à l'exception du Sud du Territoire de Lubero où de violents combats sont enregistrés depuis dimanche matin dans les localités de Rwindi et autour de la cité de Kanyabayonga entre les FARDC et les éléments rebelles du CNDP. Selon une source des Nations unies, les affrontements sont signalés notamment sur la colline de Kinyamoya où des éléments FARDC qui tentaient de progresser vers la localité de Kikuku auraient été repoussés par le CNDP. La présence des éléments du CNDP est signalée dans la localité de Mirangi, à 10 Km de Kanyabayonga.

L'arrivée des FARDC en repli dans la cité de Kanyabayonga a provoqué, une fois de plus, un mouvement de panique dans une population qui regagnait timidement la cité. Elle a dû reprendre la route et de vagues des déplacés sont signalés jusque dans la localité de Lubero, Chef-lieu du Territoire du même nom.

Caritas Butembo envisage d'effectuer demain mardi 18 novembre 2008 une mission d'évaluation des besoins des déplacés signalés à Lubero, si les conditions sécuritaires le permettent.

Par ailleurs, le Bureau de Coordination des Nations unies pour les Affaires Humanitaires a recommandé très fortement lundi matin aux ONG de la région de ne pas se diriger vers les localités de Rwindi, Kikuku, Kibirizi, Nyanzale et Kanyabayonga où la situation sécuritaire est incertaine.

Signalons que l'accès aux déplacés de Rutshuru et de Kiwanja s'améliore de plus en plus. Après Caritas Goma qui a pris courageusement la route de Rutshuru depuis mardi 11 courant, aujourd'hui d'autres agences humanitaires ont annoncé leur mouvement vers Rutshuru, Kiwanja, voire Ishasha situés à la frontière avec l'Ouganda.