DR Congo

RD Congo/Nord Kivu : De nouveaux combats, l'offensive des rebelles se poursuit

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Le colonel Jean-Paul Dietrich, porte-parole militaire de la mission de l'Onu au Congo (Monuc) a confirmé à la MISNA qu'à l'issue d'une nouvelle journée de combats, la localité de Nyanzale, en territoire de Rutshuru, au nord-ouest de Goma, est tombée sous le contrôle des rebelles du Cndp commandés par le général dissident Laurent Nkunda. Notre interlocuteur a par ailleurs précisé que "les rebelles ont ouvert le feu depuis les collines situées autour de Nyanzale contre les forces armées congolaises (Fardc), causant de nombreuses victimes". Des véhicules blindés de la Monuc ont été détachés sur le terrain pour tenter de contrecarrer l'offensive des rebelles qui se sont emparés de l'une des localités les plus stratégiques de la région et siège du quartier général de la 15ème brigade de l'armée. "Les insurgés - a ajouté le porte-parole de la mission - auraient même gagné la localité de Kikuku, à 9 kilomètres plus au nord". Pendant ce temps, à Kiwanja, des témoins décrivent la population prenant la fuite suite aux violents combats des deux derniers jours entre les hommes de Laurent Nkunda et les combattants des groupes progouvernementaux d'autodéfense Maï-Maï. D'après des informations circulant depuis jeudi sur la presse locale, mais qui se sont avérées impossibles à vérifier à l'aide de sources indépendantes, les rebelles auraient tué de nombreux jeunes habitants de la ville, accusés d'appartenir aux Maï-Maï. "Environ 5000 familles se sont installées autour de nos bases en quête de protection", a ajouté le militaire alors que les organisations humanitaires dénoncent le fait que la plupart des sans-abri - des centaines de milliers, selon les chiffres de l'Onu - cherchent refuge dans les forêts et loin des principaux axes de communication, devenus depuis plusieurs semaines le cadre privilégié des combats entre groupes armés. Vendredi, les chefs d'état de la Conférence internationale des Grands Lacs - à laquelle participeront le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, ainsi que le président congolais Joseph Kabila et son homologue rwandais Paul Kagame, accusé de soutenir le Cndp - se rencontreront à l'occasion d'un Sommet organisé d'urgence à Nairobi dans le but de trouver une solution négociée au conflit du Kivu. (ADL/CN)