DR Congo + 1 more

RD Congo/Kivu : calme précaire, l'armée ordonne aux rebelles rwandais de rentrer chez eux

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Un calme précaire règne au Nord-Kivu, théâtre ces derniers jours de violents combats entre l'armée et les rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (Cndp), indiquent des sources locales, selon lesquelles le week-end dernier s'est passé sans que de nouveaux affrontements soient signalés, tandis que des dizaines de milliers de sans-abri du territoire ont dû quitter leurs foyers. Pendant ce temps, à Kinshasa, l'armée congolaise a ordonné aux rebelles rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (Fdlr) de revenir volontairement dans leur pays, tout en menaçant, à défaut d'obéissance, de "durcir" ses actions, indique Radio Okapi, avant de préciser que l'état-major des forces armées de Kinshasa a demandé aux Fdlr de "rejoindre sans délai le processus de Nairobi en vue de leur rapatriement ou de leur exil", conformément aux conventions internationales en vigueur. Dans un communiqué signé par le porte-parole militaire Léon-Richard Kasonga, les forces armées affirment avoir déjà déployé 11 bataillons dans le Nord et le Sud-Kivu avec le soutien logistique de la mission de l'Onu (Monuc), "en vue de restaurer l'autorité de l'État et de mettre en œuvre le plan militaire contre ces groupes illégaux". Selon le porte-parole militaire, plus d'un millier de combattants ont été volontairement rapatriés au Rwanda. Les gouvernements rwandais et congolais ont approuvé le 16 décembre dernier à Goma l'instauration d'un groupe de travail permanent chargé de garantir l'application du désarmement forcé des milices armées d'origine rwandaise qui se cachent depuis 1994, année du génocide au Rwanda, dans les forêts de l'Est de la République Démocratique du Congo. (ADL/CN)