DR Congo

RD Congo/Kirumba : Nouveaux pillages des FARDC, le Pareco s'interpose

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Nord Kivu | 18 Novembre 2008 à 16:45:30

Les cités de Kirumba et Kayna, au sud de Lubero, à plus de 200 kilomètres au nord de Goma, ont été pillées à nouveau ce mardi. Selon la population locale, il s'agit, encore une fois, des militaires FARDC basés dans le secteur. Des combattants du mouvement Pareco se seraient interposés pour arrêter les pillages. Ce qui a provoqué des affrontements armés jusqu'en milieu de la journée. Bilan : au moins 6 morts et de nombreux déplacés.

Quelques habitants restés sur place à Kirumba et à Kayna accusent des militaires de la 15ème et de la 7ème Brigades des forces régulières, d'être à la base des pillages ce mardi : « Nous sommes vraiment étonnés de constater que, c'est encore une fois l'armée gouvernementale qui nous pille, alors que la guerre n'est pas encore arrivée dans les milieux o=F9 nous vivons ! Le gouvernement devrait fournir des efforts pour nous sécuriser, et nous rassurer que nous avons un gouvernement ».

Selon la même source, ce sont les combattants de Pareco qui ont cherché à s'interposer. Ce qui a provoqué des affrontements armés à partir de 6h30 locales dans les deux localités. Les habitants de Kayna parlent d'au moins 5 morts parmi la population civile au motif qu'ils seraient des combattants de Pareco. Un habitant a même été brûlé par les militaires.

Les responsables FARDC dans le secteur, eux, parlent de 5 combattants Pareco abattus par balles et d'un soldat FARDC tué dans les combats. Des combats provoqués, selon eux, par le Pareco, qui s'oppose au déploiement des troupes régulières à Kirumba et à Kayna.

Mardi dernier, d'autres scènes de pillage ont eu lieu à Kirumba, à Kayna, mais aussi à Kanyabayonga proche. Comme il y a une semaine, la population civile a une fois encore gagné la brousse. Elle continue d'implorer l'intervention du gouvernement.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi