DR Congo

RD Congo/Kinshasa : un transfert des détenus qui inquiète le MLC

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Une centaine de détenus militaires de l'ancienne garde de Jean-Pierre Bemba et entre autres ceux du groupe Eric Lenge ont été transférés de la prison centrale de Kinshasa vers le centre de brassage de Kamina au Katanga. Cette opération a eu lieu samedi dernier devant les autorités militaires et civiles congolaises et de la Monuc. Cette situation soulève des inquiétudes du Mouvement pour la Libération du Congo, MLC, dont sont issus la plupart de ces soldats, rapporte radiookapi.net

Le brassage étant une opération volontaire, il fallait au préalable avoir l'avis des militaires transférés. C'est en ces termes que réagit Jacquy Ndjoli, sénateur, membre du MLC. Il évoque une violation massive des droits de l'homme en général, faisant allusion a tous les cas de détentions irrégulières.

Selon la même source, le MLC ne s'oppose pas au processus de brassage. Le MLC souhaite que cela se passe dans le strict respect de la légalité. A l'heure actuelle, ce parti politique dit attendre la mise en place du gouvernement pour avoir un éclairage à ce sujet.

Quant à la Monuc, elle n'a pas la même perception de la chose. Pour la mission onusienne, il s'agit d'une étape importante pour les anciens belligérants. La section droit de l'homme de la MONUC affirme que sur place au centre, ils auront à choisir entre la réintégration dans les FARDC ou la démobilisation.

Par ailleurs, la Voix des sans voix déplore et dénonce l'arrestation le même samedi de 3 de ces militaires par des éléments de la Police Militaire pour les acheminer ensuite au camp Kokolo o=F9 ils seraient en détention jusqu'à ce jour. Selon le directeur de la prison centrale de Kinshasa, ces trois militaires sont restés à Kinshasa pour des raisons de santé. Ils sont depuis le week-end dernier à la disposition de leur famille.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi