DR Congo

RD Congo/Kibati : revenus dans le camp, les déplacés sont pris entre les FARDC et le CNDP

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
La vie reprend de nouveau dans le camp des déplacés de Kibati. Après la panique survenue dans ce site la semaine passée, qui avait provoqué la fuite de certains déplacés et la suspension de toute aide humanitaire aux déplacés. Ces déplacés déplorent cependant la circulation des militaires FARDC dans leur camp. Ils vivent dans la crainte parce qu'encerclés par les deux belligérants, rapporte radiookapi.net

La majorité des déplacés de Kibati a regagné le site, indiquent les représentants des déplacés. Sur le site, les opérations de vaccination et de distribution de l'aide humanitaire ont également repris en toute quiétude. Toutefois, les déplacés déclarent faire face à une situation d'insécurité. Ils notent une présence régulière des hommes armés en uniforme dans leur camp.

Parfois, des tirs à l'arme sont provoqués sans raison par ces militaires. Un déplacé témoigne : « Il y a ceux qui ont commencé à retourner, et d'autres sont encore en refuge. Dans le camp, il y a une intense circulation des militaires. Chaque fois, ils tirent des balles sans raison. Ce qui fait peur aux déplacés. Imaginez, nous avions fui les balles. Et là que nous sommes en refuge, ça tire aussi. Ce que je peux recommander aux autorités, c'est qu'ils fassent un effort pour que la paix soit rétablie dans nos villages pour que nous rentrions chez nous. »

Ces déplacés sont dans ce site, à 10 kilomètres au nord de Goma, depuis près d'un mois. Ils avaient fui des combats entre les FARDC et les éléments du CNDP dans le territoire de Rutshuru et de Nyiragongo, précisément à Rumangabo et à Kibumba. Ils sont plus de 2000 ménages.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi