DR Congo

RD Congo/Kibati : retour au calme après des combats de mardi soir

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Nord-Kivu | 12 Novembre 2008 à 12:43:20

Le calme est revenu dans le secteur de Kibati, à environ 10 kilomètres au nord de Goma après les accrochages survenus mardi soir entre le CNDP et les forces loyalistes. Les habitants de la zone de Kanyarutchinya près de Kibati confirment les faits. Pour l'instant, aucun bilan n'est dressé par les deux parties engagées dans ces combats, rapporte radiookapi.net

Selon des sources concordantes, c'est aux environs de 19h locales qu'un échange des tirs nourris entre les forces de l'armée régulière et les éléments du CNDP a commencé. Le CNDP confirme ces accrochages par un communiqué et précise que les FARDC ont tenté de déborder sur l'aile gauche pour contourner une des positions tenues par leurs éléments à Kilimanioka dans le secteur de Kibati. D'après Bertrand Bisimwa, porte-parole du CNDP, le face-à-face a provoqué un échange de tirs au mortier à longue portée entre les deux belligérants. Les habitants du site de déplacés de Kibumba ont affirmé ce mercredi matin avoir entendu pendant quelques minutes de fortes détonations de part et d'autre de belligérants, sans préciser qui a ouvert le premier les hostilités.

Kanyabayonga : Rwindi et Kiberizi sous contrôle du CNDP depuis mardi soir

Pendant ce temps, sur un autre front, la station de Rwindi et la localité de Kibirizi, à environ 20 kilomètres au sud de Kanyabayonga,dans la partie nord du territoire de Rutshuru, sont passées sous contrôle des combattants du CNDP de Laurent Nkunda depuis mardi soir. Selon les habitants de Kibirizi arrivés le soir même à Kanyabayonga, le CNDP a pris ces deux localités après le repli, lundi soir, des militaires FARDC de la zone. C'est vers 20h locales, mardi, que le CNDP de Laurent Nkunda a pris le contrôle de la station de la Rwindi, sur la route principale Goma-Butembo, à une vingtaine de kilomètres au sud de Kanyabayonga, selon plusieurs sources locales. D'après ces sources, les combattants de ce mouvement occupent désormais tout l'axe Rwindi-Kiberizi-Nyanzale dans le groupement Bwito, territoire de Rutshuru. Des sources administratives de ce groupement signalent par ailleurs d'autres tirs entendus la nuit dernière à Mirangi, à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de Kanyabayonga. Ces sources ne précisent toutefois pas qui des FARDC et du CNDP contrôle la localité. Certaines sources FARDC affirment que jusqu'ici Kanyabayonga est encore sous contrôle de l'armée gouvernementale à l'entrée du territoire de Lubero. Sans d'autres détails. Côté CNDP, le porte-parole du mouvement, Bertrand Bisimwa, confirme la prise de Rwindi et Kiberizi. C'est pour sécuriser ces localités après le retrait des FARDC, affirme-t-il. Le calme serait revenu depuis ce mercredi matin sur la ligne de front, d'après le même haut cadre du CNDP.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi