DR Congo

RD Congo/Kanyabayonga : calme relatif, des milliers de déplacés hésitent à rentrer

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Nord-Kivu | 17 Novembre 2008 à 12:27:14

Pas de combats signalés entre bélligérants ce lundi matin à Kanyabayonga et ses environs, mais des milliers de déplacés qui ont fui les combats de dimanche hésitent toujours à regagner leurs maisons dans la cite, rapporte radiookapi.net

« Il n'y a eu aucun tir ce lundi matin ni à Kanyabayonga, ni autour de la cité», affirment des responsables administratifs sur place. Confirmation des sources des FARDC dans le secteur, qui déclarent continuer à contrôler leurs positions dans et autour de Kanyabayonga.

Pour sa part, le porte-parole du CNDP, qui ne souhaite pas parler de combats, indique plutôt des « tirs de provocation à l'artillerie lourde lancés par les FARDC à partir de Vitshumbi », au bord du lac Edouard . Pour Bertrand Bisimwa, son mouvement se réserve de répondre, « par respect du cessez-le-feu, et de manière à imposer le même cessez-le-feu aux FARDC, pour donner une chance aux négociations».

Par contre, toutes les sources ont confirmé des combats, dimanche, entre les FARDC et le CNDP à une dizaine de kilomètres, au-delà de la station de la Rwindi, dans les escarpements de Kabasha, sur la route de Kanyabayonga. Combats à l'issue desquels, selon la Monuc, le CNDP a occupé au moins 2 nouvelles localités intermédiaires parmi lesquelles Ndeko, à 9 kilomètres de la Rwindi. La Monuc affirme avoir évacué au moins 17 blessés FARDC vers Goma et vers les centres de santé les plus proches.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi