DR Congo

RD Congo/DONGO: NOUVEAUX BILANS, ENCORE DES DIZAINES DE MILLIERS DE RÉFUGIÉS

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Les combats intercommunautaires survenus dans la zone de Dongo, dans la province occidentale de l'Equateur, à partir de fin octobre ont provoqué en tout 270 morts, dont 180 civils. Le nouveau bilan des violences entre les communautés des Enyele et des Monzaya a été diffusé par le ministre de la Communication, Lambert Mendé, d'après qui "le calme a été rétabli et les populations peuvent regagner leurs villages en toute tranquillité". Simon Lubuku, porte-parole du Haut commissariat de l'Onu pour les réfugiés (Hcr) dans la République du Congo voisine, interrogé par la MISNA, a rapporté qu'à ce jour 93.923 réfugiés congolais sont encore établis dans les camps situés le long de la frontière, ayant fui ces dernières semaines les violences sévissant dans la région de l'Equateur. Pour le moment les agents humanitaires n'ont pas enregistré un retour en masse des évacués vers leurs villages d'origine car ils craignent encore une reprise des violences. "Nous ne pouvons pas nous rendre dans la zone des affrontements pour des raisons sécuritaires et les nouvelles sont fournies par les réfugiés qui vont et viennent de leurs villages en traversant la frontière pour tenter de ramasser les récoltes et de récupérer quelques objets", précise Lubuku. Dans la majorité des cas, selon le Hcr, il s'agit de personnes qui avaient déjà fui lors de troubles similaires survenus en 2005 et en 2008. Quelque 500 casques bleus ont été déployés dans une base temporaire à Gemena et Bozene, dans la province de l'Equateur, pour soutenir les troupes de Kinshasa établies à Dongo afin de garantir la sécurité des populations.[AdL]

[VV]