DR Congo

RD Congo/Bukavu : La MONUC facilite le dialogue entre la Société civile et les instances politiques

Source
Posted
Originally published
Carmine Camerini / MONUC

Dans le cadre du mandat de la MONUC de l'accompagnement et du renforcement des institutions au niveau local et national, le Bureau de la MONUC/Bukavu a joué le rôle de facilitateur pour la mise en place d'une plate-forme de dialogue entre les instances politiques de la Province du Sud-Kivu et la Société civile.

Ainsi, un séminaire de travail sur les capacités de collaboration entre la Société civile et l'Assemblée provinciale du Sud-Kivu s'est ouvert aujourd'hui 8 juin 2007 à Bukavu et qui durera jusqu'à demain. La table des discussions qui réuni les représentants élus du peuple, les représentants de la Société civile et de la MONUC a le but de clarifier les rôles des différents acteurs dans l'intérêt des populations du Sud-Kivu.

En fait, suite aux tensions entre les instances politiques de la Province et la Société civile de février 2007, la question s'est aussi posée quant à la définition du cadre institutionnel et des responsabilités de chacune des entités en question, ayant les deux une légitimité, quoique de source différentes. Ainsi, M. Alpha Sow, Chef de la MONUC Bukavu a souligné et précisé dans son intervention que «l'objectif principal de cet atelier est de faire en sorte que la Société civile et l'Assemblée provinciale réfléchissent sur des mécanismes de collaborations susceptibles d'améliorer ou de renforcer leur synergie pour l'intérêt des populations dont elles tirent la légitimité, légitimité naturelle pour l'une, légitimité constitutionnelle pour l'autre».

M. Alpha Sow a par ailleurs exprimé «la conviction profonde que la coexistence de la Société civile comme structure organisée avec le Parlement, rendue nécessaire par l'histoire de la République Démocratique du Congo, constitue une chance pour le Pays et pour la Province du Sud-Kivu en particulier». Ainsi, il en sort clairement de part l'histoire de ce pays «la nécessité pour les deux entités de collaborer pour l'intérêt supérieur de la nation congolaise», a-il ajouté.

M. Téophile Mirindi Habamungu, Vice-président de l'Assemblée provinciale, a pour sa part rendu hommage au travail de la MONUC pour son activité pacificatrice.