DR Congo

RD Congo - Sud-Kivu & Maniema : Note d’informations humanitaires du 23.10.2018

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Faits saillants

  • Début des mouvements de retour dans le nord et le centre du groupement de Bijombo

  • Distribution de vivres pour plus de 10 000 ménages vulnérables dans le Territoire de Kalehe

Aperçu de la situation

Une dynamique de retour est observée depuis septembre dans le groupement de Bijombo (Territoire d’Uvira). Environ 26 000 personnes de six aires de santé situées dans le nord et le centre du groupement (Muranvya, Tchanzovu, Masata, Mugogo, Masango et Magunda) seraient retournées, selon les estimations de la Commission mouvements de population d’Uvira. Cela représente environ 60% des 43 000 habitants des aires de santé précitées, qui s’étaient déplacés depuis avril suite aux tensions intercommunautaires. Ce mouvement de retour est dû à l’accalmie observée ainsi qu’aux actions de réconciliation entre les communautés en conflit organisées par les leaders locaux.

La réponse humanitaire pour les personnes affectées par la crise dans la région de Bijombo se poursuit. Le Fonds Humanitaire a alloué, dans le cadre d’une allocation première urgence, 2,2 millions de dollars américains pour répondre aux besoins prioritaires de 30 000 personnes identifiés comme les plus vulnérables. La réponse va notamment couvrir les secteurs de la sécurité alimentaire, des articles ménagers essentiels, de la santé, de la nutrition et de l’eau, hygiène et assainissement.

Depuis le 14 octobre, l’insécurité qui règne dans les Moyens-Plateaux d’Uvira, a forcé plus de 7 000 personnes à fuir les groupements de Kitundu et de Katala, suite aux affrontements entre l’armée congolaise et des éléments de groupes armés. Ces déplacés ont trouvé refuge dans des familles d’accueil à Uvira et dans la périphérie de la ville, selon les résultats de la mission effectuée du 8 au 16 octobre par plusieurs ONGs nationales. Ces déplacés présentent des vulnérabilités multisectorielles et une assistance humanitaire est recommandée par les membres de la mission.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.