DR Congo

RD Congo : Situation sécuritaire du 27 octobre 2008

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Kinshasa -27 octobre 2008 - La Mission des Nations unies au Congo (MONUC) condamne avec la plus grande fermeté l'attaque par des éléments du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) d'un convoi des forces des Nations Unies qui assuraient la sécurité des civils sur l'axe Goma-Rutshuru. Les casques bleus de la MONUC ont essuyé cinq tirs de roquettes sur deux des blindés aux environs de Kalengera. Les Nations Unies sont engagées dans la paix au Nord Kivu et ne toléreront aucune attaque rebelle sur leurs forces.

Par ailleurs, plusieurs déplacés sont arrivés à Goma en provenance des régions avoisinantes ou sont rapportées des combats. A cet effet, les hélicoptères de la MONUC, en appui aux opérations de l'armée nationale FARDC, ont tiré sur les positions du CNDP dans les environs de Kibumba, à une vingtaine kilomètres au nord de Goma. La MONUC réitère qu'en vertu de son mandat elle continuera d'intervenir avec l'ensemble de ses moyens pour assurer la protection des civils et pour protéger les centres urbains du Nord Kivu.

Aujourd'hui à Goma, plusieurs centaines de manifestants ont lancé des projectiles contre les installations et les véhicules de la MONUC, détruisant ainsi le matériel des Nations unies. Des éléments de la Police Nationale Congolaise et des Casques bleus ont dû empêcher des manifestants d'entrer dans les installations de la MONUC. Au cours de ces violentes manifestations un civil a été tué.

La Mission des Nations unies rappelle qu'elle est en RDC pour le rétablissement de la paix et demande à la population de ne pas s'en prendre à ses installations et à son personnel. De même, la MONUC demande aux parties impliquées dans les combats, de respecter les civils tel que leur impose le droit international humanitaire.