DR Congo

RD Congo : Situation sécuritaire du 17 octobre 2008

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Kinshasa -17 octobre 2008 - Au Nord Kivu, la situation est restée calme. La MONUC continue de surveiller de près toutes les zones à risque et a renforcé ses patrouilles dans les zones de séparation. Suite aux demandes de quelques 300 familles de Kabizo qui avaient fuit les combats plus tôt cette semaine, la MONUC a mis sur pied des patrouilles le long de la route afin d'assurer leur sécurité. Les déplacés qui avaient exprimé leur volonté de rentrer ont pu ainsi regagner leur foyers.

La première réunion du Comité de coordination provincial pour la mise en oeuvre du plan de désengagement s'est tenue aujourd'hui 17 octobre à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud Kivu. La MONUC et le Gouverneur de province Muderhwa ont réitéré le message du Coordinateur du Programme Amani, l'abbé Apollinaire Malu Malu voulant que le moment est propice aux actions et que tout doit être fait pour la mise en place effective des centres de regroupement.

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, a effectué une visite à Mbuji Mayi, capitale du Kasaï Oriental ce jeudi 16 octobre. « Je veux souligner que le reste du Congo ne doit pas être oublié » a-t-il dit avant d'ajouter que « le défi du développement est vraiment la bataille à réussir et le plus rapidement possible ». M. Doss a instamment invité les partenaires internationaux à se pencher sur les défis de toute l'étendue le territoire congolais. «J'insiste auprès de mes collègues, pas simplement de la MONUC, mais auprès de la Banque mondiale, du Fonds Monétaire International, des partenaires bilatéraux qu'il ne faut pas qu'ils se concentrent uniquement dans une des provinces » a-t-il souligné.