DR Congo

RD Congo : Situation humanitaire dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo, 8 juin 2022, rapport de situation #1

Attachments

Ce rapport est produit par OCHA RDC en collaboration avec les partenaires humanitaires. Il couvre la période du 1-7 juin 2022 jusqu’à 16h00 (heure de Goma).

FAITS SAILLANTS

  • Reprise des affrontements armés dans le terriroire de Rutshuru

  • Poursuite des activités humanitaires dans le Rutshuru

APERÇU DE LA SITUATION

Les affrontements entre l’armée congolaise et des présumés combattants du Mouvement du 23 mars (M23) ont repris le matin du 6 juin dans le groupement de Jomba, dans le territoire de Rutshuru, paralysant les activités socio-économiques. Bien que la zone d’affrontements soit actuellement quasidéserte, la poursuite des combats pourrait freiner le retour des populations vers les villages périphériques. Aucune entrave majeure aux activités humanitaires dans le Rutshuru n’a été rapportée ces derniers 48 heures, les acteurs présents poursuivent leurs opérations dans les zones d’accueil et de retour.

Selon des sources humanitaires, plus de 70% des personnes déplacées qui ont été accueillies dans les villages de Rumangabo, Rubare et leurs environs sont retournées dans leurs villages situés dans l’aire de santé de Kabaya, (Zone de Santé de Rwanguba). Plus de 10 000 autres demeurent déplacées, ne pouvant pas encore rentrer chez elles à cause de l’insécurité persistante. Toutes ces personnes déplacées et retournées présentent des besoins humanitaires critiques, dont des évaluations multisectorielles planifiées et en cours, permettront de mieux les estimer.

Dans le territoire de Nyiragongo, plus de 23 0001 personnes déplacées accueillies, à Buvira, Kibati et Munigi (environ 7 km au nord-est de Goma) sont retournées dans leurs zones d’origine à Kibumba et Buhumba à partir du 1er juin. Elles représentent 70% des plus de 33 000 personnes déplacées2 à travers le territoire de Nyiragongo, dont le retour a été motivé par le calme qui règne dans leurs villages, mais également à cause des conditions de vie difficile dans les milieux de déplacement.

Disclaimer

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.