DR Congo

RD Congo : Situation globalement calme mais avec des accrochages et des pillages dans le secteur de Kiwanja

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Kinshasa 20 novembre 2008 - La situation sécuritaire à l'est est globalement calme. Malgré que l'on déplore quelques incidents dans le nord du Nord Kivu, le cessez-le-feu tient.

A Goma, le renforcement des troupes de la MONUC continue et des patrouilles diurnes et nocturnes sont effectuées chaque jour en collaboration avec les FARDC et la PNC pour assurer la sécurité des populations et de la ville.

Trois incidents ont été enregistrés aujourd'hui. Le premier, à Katoro, à 3 km à l'est de Kiwanja o=F9 un bref échange de coups de feu a eu lieu entre le CNDP et les Mai Mai. Le bilan provisoire fait état de 3 blessés Mai Mai actuellement admis à l'hôpital de référence de Nyamilima. Le deuxième est dans les environs de Kinyandoni o=F9 un groupe de Mai Mai en provenance de Nyongera, 2 km plus loin au nord sont tombés sur des membres du CNDP. Ils ont tiré trois coups de feu en l'air avant de se replier vers leur point d'origine. Finalement, une patrouille de Casques Bleus sur le tronçon Rwindi-Vitshumbi a essuyé des tirs des Mai Mai de Pareco aux environs de Vitshumbi. Il n'y a pas eu de victimes.

La MONUC déplore aussi le pillage systématique, par des hommes en uniforme, du Centre nutritionnel thérapeutique de Kanya, à 25 km au nord de Kanyabanyonga et 200 km de Goma. Ce centre appartient à l'ONG Fédération Luthérienne Mondiale (LWF) et héberge une cinquante d'enfants malnutris. Des enfants dont les vies sont aujourd'hui menacées.

La MONUC continue de conduire des patrouilles dans différents secteurs afin d'assurer que les parties respectent les zones de séparation et réduire les risques d'incidents qui peuvent compromettre le cessez-le-feu. C'est dans ce cadre qu'environ 70 Mai Mai en provenance de Kanybanyonga qui tentaient de rallier Kiwanja ont été stoppé au niveau de la barrière de Rwindi.