DR Congo

RD Congo : Rapport journalier de situation: 30 octobre 2008, Nod Kivu

Source
Posted
Originally published

Attachments

LES POINTS SAILLANTS

- Goma, Chef-lieu du Nord Kivu, toujours sous le contrôle des forces de l'ONU en RDC (MONUC);

- Le cessez-le-feu décrété par le Congrès National pour la Défense du Peuple (CNDP) tient toujours;

- Quelques scènes de pillage ont été signalés dans certains quartiers de la ville;

- L'OMS RDC travaille étroitement avec les autorités du pays et les autres partenaires du système des Nations

Unies pour soulager les populations du Nord Kivu;

- A ce jour, plus de 200.000 déplacés internes ont fui les combats dans les zones de Rutshuru et Masisi.

MISE A JOUR SUR LA SITUATION

- Des témoignages recueillis par téléphone à Goma indiquent qu'il y aurait entre 5 à 9 civils tués pendant les

scènes de pillage. Il y aurait également 3 blessés et 3 cas de viol;

- Les staffs des Nations Unies et leurs dépendants qui étaient dans les différents centres de regroupement ont

pu regagner leur domicile dans la matinée, mais sont retournés vers les centres de regroupement en fin l'aprèsmidi et sont mis sous la protection des Casques bleus;

- Près de 45.000 nouveaux déplacés sont toujours sur les routes du Nord Kivu depuis la chute de Rumangabo,

Rutshuru et d'autres localités;

- Selon des médias internationaux captés le 30 octobre 2008 à Kinshasa, le CNDP accepterait l'ouverture des

couloirs humanitaires d'urgence dans le Nord Kivu.

EVALUATION DE LA SITUATION SANITAIRE

- 16 nouveaux cas de choléra ont été admis et pris en charge par l'hôpital général de Virunga, à Goma;

- Le nombre de blessés n'est pas encore disponible à ce jour;

- La Banque de sang de Goma continue à fonctionner grâce à l'appui de l'OMS.

REPONSE DE L'OMS ET DES AUTRES PARTENAIRES

- L'OMS a fourni 4 kits basiques à International Medical Corps (IMC) pour la prise en charge des déplacés en soins de santé de base dans les camps de Kibati I & II, près de Goma et est prête à fournir des kits supplémentaires pour couvrir les besoins;

- En sa qualité de Lead du Cluster Santé, l'OMS a convoqué une réunion extraordinaire du Cluster santé avec tous les partenaires le vendredi 31 octobre 2008 pour une évaluation des besoins urgents des populations déplacées;

- Le Représentant de l'OMS participe activement à toutes les réunions avec les Agences en vue d'organiser la

protection du personnel et des biens et fournir une assistance rapide à la population;

- L'OMS a renforcé également la surveillance épidémiologique en vue de détecter toute fl ambée épidémique

qui pourrait se déclarer dans le Nord Kivu et les provinces environnantes.

BESOINS URGENTS

- Protection pour les humanitaires en vue de leur permettre d'assister les populations nécessiteuses

- Actualisation de la situation humanitaire sur le terrain.