DR Congo

RD Congo : Rapport de situation humanitaire au Nord Kivu - no. 7, au 06 novembre 2008

Source
Posted
Originally published
- Calme relatif, nouveaux accrochages à Nyanzale

- Total de personnes déplacées depuis septembre estimé à 252 000

Contexte politique et sécuritaire

Calme relatif dans la ville de Goma et une partie du grand nord. Selon des sources, des accrochages auraient eu lieu dans la matinée dans la zone de Nyanzale.

Les différentes positions des FARDC et CNDP au niveau de Kibati se rapprochent. Un nouvel accrochage mettrait en danger les 65 000 personnes déplacées actuellement installées dans la localité de Kibabi.

Après le retour au calme dans la cité de Kiwandja, les habitants peuvent de nouveau circuler. Pour le moment, ils préfèrent encore se réfugier à la paroisse de Rutshuru, l'hôpital de Rutshuru et à la station service de Rutshuru.

Une diminution des effectifs FARDC est observée au Sud Lubero. Ils sont redéployés vers Rwindi et vers Vitshumbi, en territoire de Rutshuru.

Mouvement des populations

Le total de personnes nouvellement déplacées dans la province du Nord-Kivu depuis septembre 2008 est estimé à environ 252 000 personnes. Ce chiffre est le résultat des échanges avec les membres de la commission pour les mouvements des populations du Nord-Kivu et la collection des différentes données des acteurs opérationnels sur le terrain. A noter qu'il s'agit toujours d'une estimation. En particulier, les chiffres pour les personnes déplacées dans les zones de Rutshuru et Kiwanja ne sont que momentanés du fait de la présence de beaucoup de familles en mouvement ou familles d'accueil.

Le nombre de personnes déplacées à Kibati et non encore enregistrées est estimé à 65 000 personnes.

1 430 ménages vivraient dans les sites publics dans la ville de Goma, selon les estimations. Le nombre dans les familles d'accueil n'est pas connu.

A Kanyabayonga, beaucoup de déplacés sont dans des sites publics (églises ou hangars), selon une mission de Solidarités au Sud Lubero. D'autres ménages seraient dans des familles d'accueil. Les déplacés ne passeraient plus la nuit dehors.

350 ménages déplacés en provenance du territoire de Rutshuru seraient arrivés à Butembo. L'ONGI Welthungerhilfe (ex-AAA) a été chargé de vérifier l'information.

Assistance et besoins identifiés

Santé

MSF-F et le Bureau Central de la Zone de Santé (BCZS) ont décidé la réouverture du dispensaire de l'Hôpital Général de Référence (HGR) de Rutshuru pour assurer des soins de qualité aux malades ayant quitté les centres de Kiwandja pour Rutshuru.

MERLIN, avec le concours du BCZS, procédera le 7 novembre à la distribution des kits médicaux aux structures sanitaires à Rutshuru. Ces kits n'avaient pas pu être distribués à cause des affrontements de Kiwandja.

NFI

Le HCR a poursuivi pour la 3ème journée la distribution de biens non alimentaires à 65 000 personnes déplacés à Kibati. Entre temps, quatre camions avec 33 tonnes de biens non alimentaires divers sont arrivés à Goma en provenance de la Tanzanie via le Rwanda.

Vivres

Caritas continue la distribution de vivres PAM à 135 022 bénéficiaires répartis dans six camps : Kibati (65 900), Nzulo (5 000), Mugunga I (26 269), Mugunga II (10 550), Bulengo (16 467) et Buhimba (10 836). Le CICR poursuit la distribution de vivres aux personnes déplacées de Kibati. L'opération concerne en tout 365 tonnes, dont 90T du PAM. Il s'agit de rations de 10 jours, les distributions vont se poursuivre jusqu'au 8 novembre.

Abris

A Kibati, le troisième entrepôt portable du HCR est en cours de montage et devra être occupé le 7 Novembre. Le HCR a déjà assisté quelque 600 familles avec des abris de protection. La majorité des familles déplacées dorment dans des conditions difficiles à la belle étoile sans couvertures, ni matelas.

Education

Des cartes des zones d'intervention des partenaires et des écoles fermées sont en cours d'élaboration. La plupart des écoles sont fermées dans Rutshuru, notamment à Kibati-Kiwanja et Birambizo, Kibirizi, Kanyabayonga. A Jomba, les écoles fonctionnent. Ces écoles resteront fermées pour la sécurité des enfants jusqu'au rétablissement de la paix, selon l'EPSP.

Watsan

OXFAM GB envisage de distribuer 6 000 kits d'hygiène aux déplacés du Sud Lubero dans la semaine du 10 novembre. Ces kits sont composés de jerrycans de 20 litres, du savon, de bassins en plastic, de bidons de 5 litres et de moustiquaires.

Missions

Deux équipes de NRC (protection et ICLA) se sont rendues le 6 novembre au Sud Lubero pour faire le point de la situation de protection et pour vulgariser les principes directeurs relatifs aux déplacés.

Pour plus d'informations, visitez le site humanitaire : http://www.rdc-humanitaire.net

Contacts:

Christophe Illemassene, Public Information Manager, illemassene@un.org, +243 819 889 195

Noel Tsekouras, Desk Officer OCHA New York, tsekouras@un.org, Tél.: + 1 917 367 93 67

Ivo Brandau, Chargé d'information OCHA-RDC, brandau@un.org, Tél. : + 243 815 142 956

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.