DR Congo + 1 more

RD Congo : Rapport de situation humanitaire au Nord-Kivu du 20 au 21 novembre 2008

Source
Published
Faits saillants

- Pillages des militaires FARDC dans le camp de Kibati I. Une jeune femme a été tuée.

- Le Conseil de Sécurité des Nations Unies décide une augmentation des effectifs de la MONUC avec 3 085 éléments supplémentaires.

- 10 000 familles déplacées quittent le camp de Kiwanja par peur d'une attaque par les groupes armés.

- Tracasseries contre les humanitaires. Deux véhicules des humanitaires ont été réquisitionnés ces deux derniers jours par des militaires

Contexte politique et sécuritaire

- Les militaires FARDC ont pillé le camp de Kibati I à une heure du matin ce 21 novembre. Une femme d'une vingtaine d'années a été tuée. Cette situation a provoqué la panique, poussant de nombreuses familles à fuir, abandonnant leurs huttes aux pilleurs. Une évaluation de la situation est en cours. Il y a une crainte, en cas de reprise des hostilités, de voir les déplacés pris entre deux feux.

- Le Conseil de Sécurité des Nations Unies a adopté le 20 novembre une résolution autorisant l'augmentation du personnel militaire de la Mission de l'Organisation des Nations unies en République Démocratique du Congo (MONUC) de 2 785 unités et des unités de police de 300 éléments. Cette mesure vise à renforcer la capacité de la MONUC de protéger les civils, de reconfigurer ses forces et de les déployer au mieux.

- L'UNICEF rapporte le pillage de l'hôpital de Kayna le 20 décembre par les militaires FARDC tandis que UNDSS rapporte le pillage le 20 novembre de la localité de Kibirizi par le CNDP.

- Un bref échange de coups de feu a opposé le jeudi 20 novembre le CNDP et les Mayi-Mayi à Katoro, à 3 km à l'est de Kiwanja. Les deux groupes se sont également accrochés hier à Kinyadoni.

- Mme Soraya Rodriguez, Ministre de la Coopération Internationale Espagnole est arrivée à Goma ce 20 novembre. Elle a visité le site des déplacés de Kibati et a rencontré les organisations humanitaires dans une réunion spéciale du Comité Permanent Inter Agences (CPIA) tenue au bureau d'OCHA. Les échanges ont tourné autour de la situation humanitaire au Nord-Kivu. Mme Rodriguez a annoncé à l'occasion une contribution supplémentaire de son pays de 5 millions d'euros. Ce qui amènera d'ici la fin de l'année à 30 millions d'euros la contribution de l'Espagne à la RDC.

- Le Ministre norvégien de développement est arrivé ce 21 novembre et a visité le camp des déplacés de Mugunga II. Il a ensuite rencontré quelques partenaires humanitaires.

Accès

- La zone de Binza, dans le territoire de Rutshuru, est inaccessible à cause de la présence des Mayi-Mayi et autres groupes armés

- La région du Sud Lubero est inaccessible à cause de la présence des éléments armés incontrôlés dans la zone d'Alimbongo et de Kitsumbiro

Mouvements de populations

Grand Nord

- 1 770 ménages déplacés ont été enregistrés à Butembo depuis le 29 octobre.

- 612 ménages déplacés dont 146 avec des malades ont été enregistrés à Lubero.

Territoire de Rutshuru

- 10 000 familles déplacées ont quitté le camp de transit de Kiwanja en direction de Rutshuru pour se mettre à l'abri à la suite d'une rumeur d'attaque d'un groupe armé contre le camp.

- 1 700 ménages déplacés sont à Ishasha : 1 555 ménages en familles d'accueil et le reste dans les sites publics.

- 316 ménages déplacés sont à Nyakakoma, dont 260 en familles d'accueil.

Ouganda

- Ralentissement du flux de congolais vers l'Ouganda. Selon le HCR, 13 000 congolais ont traversé la frontière ougandaise depuis le mois d'août. De ce nombre, seuls 6 400 ont accepté de rejoindre le camp de Nakivale o=F9 se trouvaient déjà 28 000 réfugiés congolais

Gaps

Santé

- Des cas de choléra sont rapportés à Ishasha et Nyakoma alors que le centre de santé de Nyakoma connaît une rupture de stock en médicaments.

- 8 nouveaux cas de cholera sans décès ont été enregistrés le jeudi 20 novembre à Rutshuru.

- Les structures de santé du Sud Lubero enregistrent une rupture de stocks de médicaments en raison de l'inaccessibilité due à l'insécurité. Plusieurs barrières sont érigées par les FARDC sur les routes.

Vivres/Biens non alimentaires

- Les ménages déplacés à Butembo ont besoin de vivres et de biens non alimentaires

Eau & assainissement

-  Les ménages déplacés à Butembo ont besoin d'eau et assainissement.

- Le problème d'approvisionnement en eau se pose pour les déplacés des sites publics à Goma. Le cluster eau et assainissement n'envisage pas pour l'instant le transport d'eau. Des discussions sont en cours pour trouver des solutions.

Assistance

Vivres

- En prévision d'une distribution de vivres, le PAM a entreposé 100 tonnes de nourriture à la base de la MONUC à Rutshuru.

Education

- Ce vendredi 21, l'UNICEF a commencé sur l'axe Kibati l'opération de recensement des élèves et de distribution dans deux écoles : 988 élèves dont 145 déplacés et 12 enseignants ont pu bénéficier des fournitures de base pour entamer la reprise des cours avec assurance. La même opération (recensement et distribution) est prévue ce samedi pour l'EP Mutaho.

- L'UNICEF envisage une rencontre avec le HCR et le CICR pour qu'ils accordent la priorité aux déplacés qui occupent les écoles lors du transfert de ceux-ci vers Mugunga III afin de permettre une reprise des activités scolaires. Les militaires qui occupaient l'EP Kayembe ainsi que l'EP Mutaho ont quitté. Par contre, les troupes du CNDP sont toujours à l'EP Kanyanja. -  L'UNICEF a évalué les capacités d'accueil dans les écoles qui se trouvent près du site de Mugunga III. Un centre de rattrapage scolaire et un centre d'alphabétisation seront implantés pour les élèves longtemps déscolarisés et les adolescents analphabètes. La campagne sensibilisation pour les inscriptions commence le lundi 24 novembre.

Santé/Nutrition

- MERLIN a déposé un kit médical pour la prise en charge des déplacés malades qui arrivent à l'Hôpital Général de Lubero. Un autre kit a été partagé dans 3 aires de santé à Butembo o=F9 il y a une concentration de déplacés.

- L'OMS a offert un logiciel d'analyse épidémiologique à l'Inspection Provinciale de la Santé (IPS) pour faciliter l'interprétation des données et orienter la riposte épidémiologique.

Mission

- Les Clusters Santé, Logistique et Protection ont effectué ce 21 novembre, une mission conjointe d'évaluation à Rutshuru. Les résultats de cette évaluation sont attendus.

Pour plus d'informations, visitez le site humanitaire : http://www.rdc-humanitaire.net

Contacts :

- Christophe Illemassene, Information Manager, OCHA RDC, illemassene@un.org, Tél.: + 243 819 889 195
- Ivo Brandau, Chargé d'information OCHA-RDC, brandau@un.org, Tél. : + 243 815 142 956
- Noel Tsekouras, Desk Officer OCHA New York, tsekouras@un.org, Tél.: + 1 917 367 93 67

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.