DR Congo

RD Congo : Rapport de situation humanitaire au Nord Kivu, au 29 octobre 2008

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
- Situation de sécurité détériorée, suite aux combats sur l'axe Goma-Rutshuru entre les FARDC et le CNDP

- Déplacement massif de populations vers Kanyabayonga et en direction de Ishasha au nord de l'axe, ainsi que vers Kibati et Goma au sud

- Premiers mouvements en direction du Sud Kivu observés

- Le soir du 29 octobre, le CNDP aurait annoncé un cessez-le-feu à 19hs heure locale. La population de Goma en attente de la suite des événements.

Situation sécuritaire

La situation humanitaire s'est considérablement dégradée dans la province du Nord-Kivu depuis le week-end dernier suite à l'intensification des combats sur l'axe Goma-Rutshuru. Les affrontements ont causé des déplacements massifs, jetant sur les routes des milliers de familles et vidant des villages et sites de déplacés entiers (Kalengera, Kibumba, Rubare).

Les mouvements de l'armée s'intensifiant à Goma, et avec des rumeurs que le CNDP s'approchait de la ville, toute activité à Goma s'est arrêtée depuis le début de l'après-midi du 29 octobre. La population attend la suite des événements.

Mouvements de populations dans les zones affectées par le conflit

Plusieurs mouvements de populations distincts sont observés :

Un mouvement massif s'est mis en route vers le nord à partir de Rumungabo, Keko et Rubare, d'abord en direction de Rutshuru et Kiwanja, et depuis le 28 octobre, lorsque les affrontements se sont rapprochés de Rutshuru, en direction de Kanyabayonga sur l'axe de Beni ainsi que vers Ishasha sur la frontière ougandaise. L'arrivée des déplacés est signalée à Kanyabayonga depuis ce matin. Le HCR surveille depuis ses bureaux en Ouganda les éventuels mouvements transfrontaliers. Les sites de déplacés à Rutshuru et Kiwanja se sont entièrement vidés.

Un deuxième mouvement de population a pris la direction de Goma. Ces personnes déplacées s'étant d'abord arrêtées à Kibumba, ont ensuite été contraintes de poursuivre leur fuite jusqu'à Kibati, à 15 km de Goma, o=F9 environ 35 000 personnes se sont concentrées. L'après-midi du 29 Octobre, avec les combats continuant à Kibumba et s'approchant de Kibati, cette population a fui de nouveau, se dirigeant vers les périphéries de Goma.

Depuis le 29 octobre, on observe également des mouvements de populations à partir des divers sites de déplacés autour de Goma vers le sud-ouest en direction du Sud Kivu. Minova enregistre au compte goutte des personnes déplacées en provenance de Bitonga, Bweremana et Kiroshe (Nord-Kivu).

Depuis le début du mois de septembre, selon les estimations faites par les organisations humanitaires, les combats au Nord-Kivu auraient affecté et provoqué le déplacement d'environ 250 000 personnes dans les territoires du Rutshuru et du Masisi. A ce chiffre, il faudra ajouter un nombre qui n'a pas encore été défini de nouveaux déplacés suite à la reprise des combats, le samedi 25 octobre.

Problématique de l'accès et espace humanitaire

En raison de la situation sécuritaire qui prévaut actuellement sur les principaux axes routiers, l'accès aux zones de déplacements reste impossible dans plusieurs zones et aléatoire dans d'autres.

Tandis que les affrontements continuent sur l'axe Rutshuru-Goma, l'espace humanitaire est réduit à un minimum, laissant la majorité de la population sans assistance. Seule une minorité de nouveaux lieux de déplacement a déjà fait l'objet d'une évaluation des besoins d'assistance d'urgence.

L'assistance aux déplacés à Kibati, fournie depuis le 28 octobre a du être interrompue lors du rapprochement des combats, à partir du mardi 29 octobre.

Contacts :

Gloria Fernandez, Chef de mission, OCHA DRC, fernandez@un.org, Tél. : +243 81 333 01 46

Noel Tsekouras, Desk Officer OCHA New York, tsekouras@un.org, Tél. : + 1 917 367 93 67

Ivo Brandau, Chargé d'information, OCHA-RDC, brandau@un.org, Tél. : + 243 81 514 29 56

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.