DR Congo + 1 more

RD Congo : Rapport d'évaluation - IDPs - Ango (Bas-Uélé), du 04/11/09 au 14/11/09

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

1. CONTEXTE

1.1. Date et motif de l'appel

Tout comme beaucoup d'organisations oeuvrant en province Orientale, le contexte du Haut & Bas-Uélé est suivi par le projet depuis de nombreux mois. Une première série de mission d'évaluation avaient été menées en avril 2009 en 3 axes autours d'Isiro :

- Axe Ouest: Ango - Dingila/Bambili - Amadi - Poko

- Axe Nord: Nyangara: Nyangara - Rungu

- Axe Est: Faradje

Ces missions d'évaluations avaient donné lieu à l'ouverture de 3 interventions PUC en mai, juin et juillet (Niangara et Faradje) et plus tard à des projets à moyen terme par MSF (Niangara & Faradje par MSF-B et ensuite Dingila par MSF-CH, déjà présent dans d'autres localités des Haut & Bas-Uélé). Ces projets ont permis de renforcer la réponse déjà donnée par d'autres partenaires présents dans ces zones, notamment au niveau sanitaire (MedAir et Malteser entre autre) et plus encore une présence prolongée sur le terrain auprès des populations.

La présente mission d'évaluation a fait suite à une série d'évènements. Le contexte « LRA » a beaucoup évolué ces derniers mois, avec une tendance générale à migrer vers l'Ouest (Bas-Uélé), région plus pauvre encore notamment en terme de situation sanitaire et en terme de protection pour les populations civiles.

Dans son rapport de septembre, OCHA répertoriait une répartition des déplacements de population comme suit.

Les 3 localités principales qui accueillent des déplacés au niveau du Bas-Uélé sont, selon ces chiffres :

- Bambessa

- Poko

- Ango

Ango est en même temps la localité située la plus au nord et donc la plus proche de la zone presque déserte (en terme de population) qui borde la frontière avec la RCA, ce qui signifie, dans le contexte actuel, la plus vulnérable et la plus exposée à de potentielles attaques.

Le déploiement, au mois d'août, des FARDC dans cette cité a accentué à la fois le mouvement de retour des populations et l'arrivée de nouveaux déplacés.