RD Congo - Région du Nord-Kivu et de l'Ituri : Plan de Réponse d'Urgence (Avril - Sept 2018)

INTRODUCTION

Suite de la détérioration de la situation humanitaire dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, l’Equipe Humanitaire Pays (EHP), en lien avec la mise à jour 2018 du Plan de Réponse Humanitaire (PRH) 2017-2019, a jugé nécessaire qu’un plan opérationnel conjoint soit élaboré afin de faciliter la mobilisation des ressources nécessaires à une réponse multisectorielle rapide et adéquate aux besoins les plus urgents des populations affectées par les crises en cours.

La structuration et le contenu du présent plan intègrent les acquis du processus de révision de l’architecture humanitaire actuellement en cours de réalisation.

Objectifs

L’objectif général du plan opérationnel, pour les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri est d’orienter la stratégie de réponse d’urgence au cours des six prochains mois, en vue d’une assistance rapide, multisectorielle, efficace et adéquate aux besoins des populations affectées, en lien avec les engagements stratégiques pris à travers les objectifs du Plan de Réponse Humanitaire pour la République démocratique du Congo (RDC) 2017-2019. Plus spécifiquement, il s'agit d'une part d’approfondir l'analyse des dynamiques des crises en cours et de leur impact humanitaire dans les provinces ciblées; et d'autre part, de définir les priorités stratégiques et opérationnelles de la réponse humanitaire. Ce plan met l’accent sur les besoins immédiats qui nécessitent une mobilisation rapide et efficace des ressources nécessaires pour protéger la vie et les droits fondamentaux des personnes affectées par la crise, en priorisant les zones les plus à risque. Le Plan opérationnel cible 743 434 personnes, dont 561 358 dans la Province du Nord-Kivu et 182 076 dans l’Ituri.

Méthodologie

L’analyse de l’impact humanitaire des crises, développée dans le cadre de ce plan, a été élaborée sur la base d’une analyse conjointe du niveau de sévérité des besoins et des risques de violation des droits fondamentaux des personnes affectées. La réflexion s’est basée sur une priorisation par unités géographiques (zones de santé et aires de santé) selon le niveau de sévérité des besoins, en cohérence avec l’approche multisectorielle et la définition de vulnérabilité développées dans le cadre du PRH 2017-2019 pour la RDC. L’exercice a pris en compte d’une part la mise à jour des besoins humanitaires − réalisée notamment à travers un atelier national d’analyse technique et des ateliers provinciaux − et d’autre part l’analyse collective du contexte par la communauté humanitaire au niveau provincial, à travers l’organisation d’un atelier de deux jours impliquant les membres de l’Intercluster régional (ICR) et du Comité régional interorganisations (CRIO). Les critères appliqués pour la priorisation se résument comme suit :

i) profil humanitaire intégrant les chiffres de planification ressortis du processus de mise à jour 2018 du Plan de Réponse Humanitaire (PRH) de la RDC;

ii) conditions de vie des populations affectées par la crise;

iii) capacités de réponse;

iv) capacité d’accès à l’assistance humanitaire. À noter que les besoins dans les zones qui n’ont pas été prises en compte dans ce Plan opérationnel ont été intégrés dans la mise à jour 2018 du PRH, en lien avec les standards en matière de protection ciblant la totalité des personnes affectées par la crise.
Par ailleurs, compte tenu de l’évolution continue du contexte, il est très probable qu’il y ait un changement du niveau de sévérité des besoins dans les mois à venir. Cette limite temporelle de l’analyse sera compensée par un suivi continu de la situation humanitaire par le sous-bureau d’OCHA au niveau provincial, à travers les mécanismes de coordination existants. La mise à jour régulière des besoins et un plaidoyer adapté assureront la prise en compte des nouvelles urgences en faveur d’une mobilisation rapide des ressources requises par la réponse. Sur la base de ces critères, le processus de priorisation a mené un classement des zones affectées en deux grandes catégories :

Zones en priorité 1 (province, territoire, zone de santé) :

• Nord-Kivu :
∗ Beni : Oicha;
∗ Lubero : Lubero et Kayna;
∗ Masisi : Mweso et Katoyi (avant Zone de santé de Kirotshe);
∗ Rutshuru : Kibirizi, Birambizo et Bambo;
∗ Walikale : Pinga, Kibua et Itebero.

• Ituri:
∗ Djugu : Fataki, Drodro, Nizi, Linga, Rethy, Tchomia et Jiba;
∗ Irumu : Bunia, Komanda et Gethy;
∗ Mambasa : Mambasa;
∗ Mahagi : Angumu, Mahagi, Nyarambe et Kambala.

Zones en priorité 2 (province, territoire, zone de santé) :

• Nord-Kivu :
∗ Beni : Beni;
∗ Lubero : Alimbongo;
∗ Masisi : Masisi;
∗ Rutshuru : Binza.

• Ituri:
∗ Mahagi : Logo;
∗ Mambasa : Nia-Nia.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.