DR Congo

RD Congo : OCHA condamne avec la plus grande fermeté l'attaque contre un hôpital de Mbayo

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

(Kinshasa, 11 février 2017) : Le 9 février 2017, à la suite d’affrontements intercommunautaires survenus à Mbayo (Territoire de Manono, Province du Tanganyika) des membres d’une milice se sont introduits dans l’Hôpital Général de référence de Kiambi (130 km au nord de Manono) et ont assassiné un patient et son épouse. Ils ont également violenté un membre du personnel médical.

OCHA condamne avec la plus grande fermeté et exprime sa consternation face à cette attaque abjecte et lâche. Il rappelle l’importance du caractère neutre et impartial des structures de santé et du personnel médical qui doivent être protégés en toute circonstance. En l’absence du respect de cette norme de base, des milliers de personnes se trouveraient privées d’accès à une assistance médicale bien souvent vitale.

OCHA appelle les parties au conflit au respect inconditionnel de l’article 3 commun aux quatre conventions de Genève. Celui-ci prohibe, notamment, en tout temps et en tout lieu, les atteintes portées à la vie et à l’intégrité corporelle des personnes ne participant pas directement aux hostilités, y compris celles qui ont déposé les armes.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.