DR Congo

RD Congo : notre réponse après l'éruption du volcan Nyiragongo

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Des pertes en vies humaines ont été enregistrées, des familles ont été séparées, des habitations et des structures de santé ont été détruites, et les systèmes d'approvisionnement en eau potable et d'électricité ont été endommagés.

Même si les activités, dans la ville, ont repris à la suite de l'appel au retour des personnes déplacées lancé par les autorités congolaises, les défis post-éruption restent importants.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en collaboration avec ses partenaires du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, est resté opérationnel depuis le début de cette catastrophe naturelle, tant à Goma que dans les sites de déplacement. Le CICR se concentre notamment sur la nécessité pour les sinistrés d'accéder à l'eau, aux soins de santé et à leurs proches.

Voici un aperçu de notre action.

482 enfants non accompagnés, identifiés au Nord et Sud-Kivu et transférés aux centres d’accueil.

2 065 appels téléphoniques facilités pour le rétablissement des liens familiaux.

59 000 personnes ont bénéficié d’un approvisionnement en eau potable grâce au camionnage d’eau à Munigi.

2 451 familles ont reçu une assistance en nourriture et en biens essentiels de ménage à Minova.

100 volontaires du comité provincial de la Croix-Rouge de la RDC au Nord-Kivu déployés avec l’appui du CICR pour les activités d’assistance d’urgence.

Pour plus de détails sur notre réponse après l'éruption du volcan Nyiragongo, vous pouvez cliquer ici.