DR Congo

RD Congo : Note d’information humanitaire - Epidémie de la maladie à virus Ebola en Equateur 8 octobre 2020, rapport #101

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

CHIFFRES ET FAITS MARQUANTS

• Un cas contact perdu de vue a été retrouvé

STATISTIQUES DEPUIS LE DEBUT DE L’EPIDEMIE

128 cas rapportés dont 119 confirmés et 9 probables

42 aires de santé affectées, réparties sur 13 zones de santé

68 guéris

53 décès dont 44 confirmés et 6 probables

+1,8 million voyageurs screenés depuis le début des opérations

APERCU DE LA SITUATION

Aucun cas de maladie à virus Ebola (MVE) n’a été enregistré depuis le 28 septembre. Toutefois, des activités conjointes de surveillance, de communication à base communautaire et de prise en charge des cas suspects se poursuivent sur le terrain.
L’équipe de surveillance en République du Congo est parvenue à retrouver l’un des contacts qui étaient perdus de vue à Impfondo. Son suivi se poursuit sur place pendant que l’équipe continue de rechercher le contact restant.
Ces deux cas-contacts, dont l’un avait été vacciné, avaient quitté la zone de santé de Bomongo pour la République du Congo au début du mois d’octobre.
Les résultats des investigations effectuées sur la mortalité des chiens suite au vomissement de sang, à la diarrhée sanguinolente et aux yeux rouges dans les localités de loka et Lilanga, Territoire de Bomongo, révèlent une gastroentérite hémorragique sans lien épidémiologique avec la MVE. Cette alerte lancée en septembre dernier avait ainsi suscité de fortes inquiétudes dans la communauté. Par ailleurs, dans la zone de santé de Mampoko où une malnutrition sénile et juvénile est suspectée, la mortalité animale touche actuellement les cheptels de chèvres et de vaches ainsi que la volaille. La FAO envisage de renforcer la surveillance en vue d’identifier les sites de contagion et d’apporter des solutions.
La commission communication de risque et engagement communautaire a tenu un dialogue avec 78 leaders locaux dans le village de Loselinga sur la réticence de la communauté aux activités de riposte. Durant cette session, facilitée par l’Administrateur de territoire d’Ingende, les leaders communautaires se sont engagés à accompagner les équipes dans les activités de riposte ainsi que dans la sensibilisation de la population.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.