DR Congo

RD Congo : Note d’information humanitaire - Epidémie de la maladie à virus Ebola en Equateur 22 septembre 2020, rapport #86

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

CHIFFRES ET FAITS MARQUANTS

• Les équipes se préparent pour une éventuelle riposte dans la province de Maindombe

STATISTIQUES DEPUIS LE DEBUT DE L’EPIDEMIE

124 cas rapportés dont 118 confirmés et 6 probables aires de santé

40 affectées, réparties sur 12 zones de santé

59 guéris

50 décès dont 44 confirmés et 6 probables

31 339 personnes vaccinées depuis le début de la

APERCU DE LA SITUATION

La zone de santé de Mpendjwa dans la province de Maindombe a alerté sur quatre cas suspects de la maladie à virus Ebola le 19 septembre. Une équipe d’épidémiologistes s’est rendue dimanche 20 septembre dans cette zone afin de procéder à l’investigation, le prélèvement pour analyse des échantillons, et le listage des contacts autour des suspects. La coordination générale a réuni lundi 21 septembre les partenaires et les différentes commissions pour discuter d’une éventuelle riposte dans cette zone.

Les dispositions ont été prises au niveau de chaque pilier de la riposte avec l’appui des partenaires pour apprêter les équipes et les matériels nécessaires. Les contacts sont déjà en cours entre les autorités sanitaires des provinces de l’Equateur et de Maindombe ainsi qu’avec la coordination générale.

Le village de Boke où se trouvent les cas suspects est difficilement accessible à partir de l’Equateur à cause du mauvais état des routes. UNHAS compte établir un pont aérien avec Mpendjwa pour faciliter le déploiement des équipes et du matériel.

La forte mobilité des contacts continue d’être préoccupante, en dépit du renforcement des points d'entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire (PoC), et le suivi des mouvements de population en cours. Un seul contact a été localisé sur les six initialement rapportés dans la zone de santé de Bomongo. 62 cas suspects de la zone de santé de Bikoro se sont déplacés. Seulement une vingtaine de cas ont été retrouvés et documentés.

L’organisation non-gouvernementale APEE(Action pour la Protection et Encadrement de l’Enfant), a initié des évaluations dans la ville de Mbandaka pour analyser les besoins de protection des enfants affectées par la MVE. Ces évaluations pourraient s’étendre aux zones de santé de Bikoro et LolangaMampoko.

La recherche active continue pour localiser deux cas confirmés de COVID-19 de la semaine dernière dans la province de l’Equateur. Les autres cas confirmés ont été mis en isolement à domicile et sont suivis. La Province de l’Equateur a déjà notifié 14 cas confirmés de COVID-19 dont trois décès depuis le début de la pandémie.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.