DR Congo

RD Congo : Note d’information humanitaire - Epidémie de la maladie à virus Ebola en Equateur 20 septembre 2020, rapport #85

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

CHIFFRES ET FAITS MARQUANTS

  • L’OIM renforce le dispositif de suivi et de contrôle des mouvements de population en Equateur

STATISTIQUES DEPUIS LE DEBUT DE L’EPIDEMIE

124 cas rapportés dont 118 confirmés et 6 probables

40 aires de santé affectées, réparties sur 12 zones de santé

59 guéris

50 décès dont 44 confirmés et 6 probables

31 179 personnes vaccinées depuis le début de la

APERCU DE LA SITUATION

Le renforcement de la riposte dans la zone de santé Lotumbe est nécessaire. Cette dernière a notifié un nouveau cas confirmé de la maladie à virus Ebola le 18 septembre dernier.

Cinq points d'entrée (PoE) et points de contrôle sanitaire (PoC) prioritaires sont désormais équipés avec des tablettes numériques dans les zones de santé de Mbandaka, Bolenge et Wangata. Cette dotation de l’OIM vient renforcer la gestion des données et améliorer la recherche des contacts jamais vus, perdus de vue ou déplacés. En raison de la mobilité des contacts, le renforcement de la surveillance est indispensable pour le succès de la riposte.

L’OIM prévoit aussi de réaliser une analyse des mouvements de population dans les zones de santé actives et les zones de santé frontalières. Actuellement, la priorité est particulièrement accordée au contrôle des mouvements susceptibles d’apporter la maladie vers les pays voisins (République du Congo, République centrafricaine), les villes de Kinshasa et de Kisangani, et aussi vers les zones de santé avoisinantes comme Bokonzi et Bangabola (province du Sud Ubangui), Boende (province de la Tshuapa), Penjoa et Inongo (province de Maindombe).

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.