DR Congo

RD Congo : Note d’information humanitaire - Epidémie de la maladie à virus Ebola en Equateur 18 septembre 2020, rapport #84

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

CHIFFRES ET FAITS MARQUANTS

• Les activités de préparation dans les zones à risques sont à renforcer
• Le paiement des prestataires a débuté à Bikoro

APERCU DE LA SITUATION

La situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola (MVE) en Equateur est marquée par une forte mobilité des contacts dans la province. L’OMS a renforcé le suivi des contacts avec des activités d’accompagnement qui encouragent ceux-ci à rester dans leurs milieux.

Une bonne préparation dans les zones de santé à risques est aussi nécessaire.

La commission Préparation a réalisé des formations intégrées (surveillance, communication, prévention et contrôle des infections) dans les zones de santé de Basankusu, Loukolela et Irebu. Il est impérieux de renforcer ces activités afin de permettre aux zones non encore touchées de se préparer à répondre à temps, et à maîtriser rapidement l’épidémie.

L’appropriation par le Ministère de la Santé Publique (MSP) de la préparation multisectorielle dans les zones à risque est indispensable. Elle permettra de renforcer l’ancrage institutionnel et communautaire de cette activité.

La recherche active des six contacts perdus de vue dans la zone de santé de Bomongo s’intensifie en République démocratique du Congo (RDC) et en République du Congo voisin. Pour mutualiser les efforts de recherche, les équipes de la riposte poursuivent des concertations à travers les Ministères de la Santé des deux pays et l’OMS.

Le soutien alimentaire aux malades et aux personnes guéries reste une nécessité. L’appui des partenaires est essentiel. Une délégation du PAM s’est entretenue avec la coordination de la riposte et quelques partenaires (PRONANUT, UNICEF, OMS et OCHA) afin de préciser les modalités pratiques pour assister ces personnes.

Le paiement des primes des prestataires a débuté vendredi 18 septembre dans la zone de santé de Bikoro. Plusieurs prestataires de la zone de santé avaient suspendu leur participation aux activités de la riposte exigeant au préalable le paiement de leurs primes. Cette situation a affecté les activités de la riposte à Bikoro. La remontée des alertes a diminué alors que cette zone connaît un nombre important de décès communautaire. L’équipe chargée de la paie prévoit de poursuivre cette opération dans d’autres zones de santé.

La province de l’Equateur a enregistré sept nouveaux cas confirmés de COVID-19, après des prélèvements de masse organisés le 1 septembre 2020. Ces cas sont asymptomatiques, et restent désormais en auto-isolement. À ce jour, la province de l’Equateur enregistre 14 cas confirmés dont 3 décès de COVID-19, répartis dans 3 zones de santé.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.