DR Congo

RD Congo : Note d’information humanitaire - Epidémie de la maladie à virus Ebola en Equateur - 17 septembre 2020, rapport #83

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

CHIFFRES ET FAITS MARQUANTS

• La réponse multisectorielle en appui à la riposte MVE se renforce en Equateur

• Les équipes de la riposte font face à des problèmes de communication

APERCU DE LA SITUATION

La province de l’Equateur n’a pas enregistré de nouveau cas de la maladie à virus Ebola (MVE) depuis deux jours. Les investigations, ainsi que les activités de recherche des contacts continuent sur terrain.

Actuellement, l’une des préoccupations majeures de la coordination porte sur le déplacement des contacts et des cas suspects vers d’autres provinces du pays. Les équipes de la riposte cherchent à localiser au moins neuf personnes qui ont été exposées à la maladie, et qui se seraient déplacées en dehors de la province. Cette situation nécessite le renforcement du système d’alerte et la surveillance à base communautaire. L’implication des leaders communautaires est nécessaire afin de remonter les informations à temps réel.

La réponse multisectorielle en appui à la riposte MVE se renforce en Equateur. En collaboration avec l’UNICEF et les partenaires, la division provinciale des affaires sociales a mis en place des activités en faveur des enfants touchés par les conséquences de la MVE. Ceux-ci sont gardés actuellement dans deux crèches, dont une à Bolomba qui héberge 10 enfants et une autre à Lotumbe avec 8 enfants. La plupart de ces enfants ont perdu leurs parents à cause d’Ebola.
Aussi, le Programme National de Nutrition (PRONANUT) et l’UNICEF poursuivent les évaluations des incidences nutritionnelles dans la province. Dans 14 aires de santé de la zone de Bikoro, 603 enfants de moins de cinq ans atteints de Malnutrition Aigüe sévère (MAS) ont été admis dans les Unités Nutritionnelles Thérapeutiques Ambulatoires (UNTA). L’incidence des cas MAS dans l’aire de santé de Lilanga Bobangi est de 43%, soit 28 des 65 enfants consultés. Une rupture en intrants nutritionnels est à combler en toute urgence.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.