DR Congo

RD Congo : Note d’information humanitaire - Epidémie de la maladie à virus Ebola en Equateur - 9 septembre 2020, rapport #75

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

CHIFFRES ET FAITS MARQUANTS

• Des échanges ont eu lieu à Mbandaka autour des défis et perspectives de la riposte contre Ebola dans la province de l’Equateur

• Les points d'entrée (PoE) et points de contrôle sanitaire (PoC) sont opérationnels dans la zone de santé de Bomongo

STATISTIQUES DEPUIS LE DEBUT DE L’EPIDEMIE

113 cas rapportés dont 107 confirmés et 6 probables

37 aires de santé affectées, réparties sur 12 zones de santé

52 guéris

48 décès dont 42 confirmés et 6 probables

27816 personnes vaccinées depuis le début de la riposte

APERCU DE LA SITUATION

Une délégation, composée des ambassadeurs des Etats-Unis, du Royaume-Uni et du Canada en République démocratique du Congo (RDC), du Coordonnateur humanitaire des Nations Unies par intérim en RDC ainsi que du Coordonnateur de la riposte contre Ebola, a visité mercredi 9 septembre le centre de traitement Ebola (CTE) de Wangata géré par l’ONG International Medical Corps ainsi que le Centre de Traitement Intégré (CTI) à l'Hôpital général de référence (HGR) de Mbandaka géré par l’ONG Alima. La visite de ces deux structures a permis de montrer la nécessité d’avoir des structures répondant aux standards pour une prise en charge intégrale des patients.

La délégation a également rencontré les partenaires de la riposte à Mbandaka. Elle a fait un point sur la situation épidémiologique, les défis ainsi que les perspectives de la riposte contre Ebola dans la province de l’Equateur.

Au cours des échanges, les ambassadeurs ont réaffirmé leur volonté de continuer à soutenir la riposte afin de combattre l’épidémie. Ils ont également souligné la nécessité pour toutes les parties prenantes de mettre en place des actions permettant de gérer efficacement les ressources humaines, logistiques et financières engagées dans la riposte en Equateur.

Pour sa part, le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies par intérim en RDC a réitéré l’engagement des partenaires à soutenir le gouvernement congolais dans la riposte sanitaire, mais également à répondre à d’autres besoins urgents de la population comme la nutrition et l’accès à l’eau.

Le Coordonnateur de la riposte contre Ebola en Equateur, le Professeur Muyembe a quant à lui mis l’accent sur l’encrage institutionnel de la riposte à travers les structures provinciales et sanitaires existantes. il a aussi souligné l’importance de renforcer les analyses autour des cas dont les liens épidémiologiques ne sont pas connus.

Pour leur part, les partenaires ont plaidé pour la mise en place de services communs en logistique et en communication afin de faciliter la mobilité des équipes, et le partage des données et des alertes.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.