DR Congo

RD Congo : Note d’information humanitaire - Epidémie de la maladie à virus Ebola en Equateur - 13 août 2020, rapport #50

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

CHIFFRES & FAITS MARQUANTS

• Ebola affecte les tout-petits : deux enfants de moins de 5 ans contaminés

• De nouveaux partenaires en renfort à la riposte

STATISTIQUES DEPUIS LE DEBUT DE L’EPIDEMIE

86 cas reportés dont 80 confirmés et 4 probables

29 aires de santés affectées réparties sur 9 zones de santés

37 guéris

36 décès dont 32 confirmés et 4 probables

APERCU DE LA SITUATION

Deux nouveaux cas d’Ebola, des enfants de moins de cinq ans, ont été rapportés, le 12 août, dans les zones de santé de Lilanga Bobangi et Lolanga Mampoko, portant à 86 le nombre de cas, dont 82 confirmés et quatre probables. Dans ce cumul, on compte 35 enfants, dont 22 cas suspects et 13 confirmés, actuellement suivis dans les différents centres de traitement d’Ebola.

Du fait de sa proximité avec la République du Congo, une équipe de l’OIM et du Programme National de l’Hygiène aux Frontières (PNHF) séjourne, depuis le 12 août, à Lilanga Bobangi, en vue de mettre en place les activités dans les points d’entrée et de contrôle stratégiques. Une autre équipe multidisciplinaire composée de la Division provinciale de la santé, de MSF et de l’OMS s’y rendra également le 14 août, afin de renforcer la prise en charge. A Mbandaka, plusieurs organisations sont arrivées au courant de la semaine, pour raffermir la présence des acteurs humanitaires et appuyer la riposte dans la province. En ce sens, l’organisation FHI 360 portera son appui dans le secteur des Enterrements Dignes et Sécurisés. De leur côté, les équipes de l’agence américaine Center for Disease Control (CDC) et de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) s’occupent à renforcer les capacités de l’équipe locale dans la surveillance ainsi qu’en laboratoire. Quant à l’International Rescue Commitee (IRC), il est en mission exploratoire pour étudier la possibilité d’une intervention dans le secteur de la santé.

D’après la Coordination provinciale de la riposte, les zones de santé de Bikoro et d’Ingende comptent un grand nombre de contacts non encore vaccinés dans la communauté et ce malgré la disponibilité actuelle des vaccins.

A l’annonce de la réouverture prochaine des aéroports et autres lieux publics, dans un contexte de Covid-19, la coordination générale a interpellé les différentes commissions afin qu’elles anticipent certaines activités concernant les dispositifs à mettre en place pour sensibiliser les voyageurs et prévenir toute propagation de la pandémie.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.