DR Congo

RD Congo : Note d’information Humanitaire - Epidémie de la maladie à virus Ebola en Equateur le 18 novembre 2020, rapport #117

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

CHIFFRES ET FAITS MARQUANTS

• Déclaration de la fin de l’épidémie d’Ebola en Equateur

• Comparaison entre les deux dernières épidémies de MVE en Equateur

• Carte de répartition des acteurs par secteur d’intervention

APERCU DE LA SITUATION

La fin de la Maladie à Virus Ebola (MVE) dans la province de l’Equateur a été déclarée par le Ministre National de la santé, le 18 novembre 2020 à Kinshasa lors d’une cérémonie au Ministère. Cette déclaration a lieu au 42ème jour consécutif sans nouveau cas depuis la sortie du dernier malade, le 7 octobre. Dans son discours, le ministre a salué les efforts des autorités provinciales, des partenaires et des bailleurs de fonds qui ont contribué à l’éradication de la maladie.

Le Coordonnateur Humanitaire à travers un communiqué de presse a également témoigné sa reconnaissance à toute l’équipe de la riposte et a salué l’engagement des communautés, sans lesquelles l’épidémie n’aurait pas être contenue si rapidement. Il a aussi salué l’étroite collaboration entre la RDC et la République du Congo pour éviter que la maladie n’atteigne l’autre rive du fleuve.

Le Coordonnateur Humanitaire a appelé à la vigilance de tous car les risques de résurgence restent présents. Il précise à ce sujet que du travail reste encore à faire pour maintenir le niveau de zéro cas d’Ebola dans la province, notamment par le renforcement du système de surveillance et de remontée des alertes.

A la fin de cette onzième flambée de l’épidémie d’Ebola, on compte 130 cas, 75 personnes guéries et 55 décès. Parmi le personnel de première ligne (PPL), trois personnes ont été contaminés, dont deux décédés. La maladie a touché 41 aires de santé réparties dans 13 zones de santé sur les 18 que comptent de la province.

Près de 23 organisations dont six agences des Nations Unies, huit organisations internationales, quatre organisations nationales, quatre services/directions étatiques ainsi que le Mouvement de la Croix Rouge ont été impliqués dans les activités de riposte en soutien au Gouvernement de la RDC, avec l’appui financier des donateurs.

En plus du soutien à tous les piliers de la riposte sanitaire, les partenaires ont contribué à la réponse aux besoins multisectoriels des populations notamment dans les secteurs de la malnutrition, de la protection des enfants, de l’accès à l’eau et à l’hygiène. Ils ont également soutenu la logistique pour améliorer l’accès et la mobilité des équipes dans les zones difficilement accessibles et contribué à renforcer les mécanismes de prévention contre l’exploitation et les abus sexuels.

Le Gouvernement est en train de finaliser un plan post-Ebola de 90 jours dont la mise en œuvre, avec l’appui des partenaires, permettra de renforcer le système sanitaire de la province et la résilience des communautés à travers l’amélioration de la surveillance et la prise en charge des survivants, la communication des risque et engagement communautaire ainsi que le renforcement de la PCI (pdrévention et contrôle des infections) dans les structures sanitaires.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.