DR Congo

RD Congo : Nord-Kivu - Trois véhicules de la Caritas endommagés par des militaires à Kiwanja

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Kinshasa, le 29 octobre 2008(caritasdev.cd) : l'équipe de la Caritas-Développement Goma partie la semaine dernière distribuer des vivres à plus de 10.000 ménages déplacés de Kiwanja et des environs de Rutshuru a été bloquée dans un hôtel à Kiwanja par les affrontements entre les FARDC et les rebelles du CNDP. Ce personnel de la Caritas distribuait des vivres fournis par le Programme Alimentaire Mondial. Il a réussi à rejoindre difficilement le mercredi 29 octobre 2008 la base de la MONUC située dans la même localité. Cependant, l'hôtel où s'était réfugié le personnel de la Caritas a été pillé la veille par des militaires en déroute.

Et deux véhicules de type Land cruiser stationnés dans la cour de l'hôtel ont été endommagés et les effets du staff Caritas à bord ont été emportés. Un troisième véhicule de la Caritas qui avait réussi rejoindre la base de la MONUC dans la journée a été percuté par un char dans la confusion qui avait suivi la tentative de leur évacuation de l'hôtel, rapporte caritasdev.cd.

- Stock des vivres pillé et une religieuse catholique affectée par des éclats d'obus

Par ailleurs, le stock des vivres restants aurait été aussi pillé à Kiwanja où déjà jeudi dernier la population en furie contre la MONUC avait également pillée une dizaine des tonnes des vivres. A Rubare, la révérende sœur MARIA de la congrégation des Sœurs de Saint Joseph et de nationalité espagnole a été atteinte par un éclat d'obus lors des combats à Rubare. La religieuse travaille au centre de santé de Rubare qui est supervisé par le Bureau des Œuvres Médicales (BDOM) de la Caritas-Développement Goma. Sa jambe a été amputée à l'hôpital de Médecins Sans Frontières de Rutshuru.

- Goma tourne au ralenti

La majorité des commerces et des écoles sont restés fermés le mercredi 29 octobre 2008 à Goma. La plupart des agences humanitaires basées sur place ont fonctionné avec un personnel minimum.Le Chef-lieu du Nord-Kivu est resté calme en dépit d'une certaine tension très perceptible. On entendait encore au loin les détonations des armes qui crépitent à Kibumba, localité située à 30Km de Goma où se déroulent les affrontements entre les FARDC appuyées par les casques bleus de la MONUC et les dissidents de Laurent Nkunda.