DR Congo

RD Congo : Nord-Kivu - Plusieurs milliers des déplacés toujours sans assistance à Beni, Butembo et Lubero

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Kinshasa, le 21 novembre 2008(caritasdev.cd) : Des cas de choléra se sont multipliés ces derniers jours dans les Cités de Rutshuru et Kiwanja. Ce qui oblige aux agences humanitaires opérant dans ce secteur de distribuer des kits allégés à la population dans le but de procurer au maximum des ménages les moyens de collecter l'eau potable et stocker du savon. Par ailleurs, Caritas Goma a décidé de différer à la semaine prochaine l'opération de distribution des non-vivres fournis par les membres du réseau Caritas Internationalis qu'elle prévoyait d'organiser demain dans la localité de Ntamugenga, à la suite de l'annonce par le CNDP de la tenue ce samedi 22 novembre 2008 d'une série des manifestations politiques dans le Territoire de Rutshuru, rapporte caritasdev.cd.

Entre-temps, le Cluster NFI a recommandé à Caritas Goma d'adapter les kits NFI ou d'alléger les kits NFI complets qu'elle se proposait de distribuer ce samedi à Ntamugenga en ne distribuant que des couvertures, jerricanes et savons afin de ne pas provoquer un mouvement de population des zones voisines de là o=F9 elle se proposait d'organiser l'opération. Des pourparlers sont actuellement en cours entre Caritas Goma, CAFOD et l'ONG Solidarités pour étudier la faisabilité de cette recommandation.

- Situation humanitaire dégradante pour les déplacés du Grand Nord

Des cas de pillages ont été enregistrés hier matin à Kayna, au Sud Lubero ; l'hôpital de Kayna a été pillé de fond en comble. Fuyant ces pillages, la population pense souvent trouver refuge dans la brousse o=F9 malheureusement elle devient la proie des FDLR qui les dévalisent à leur tour. Des pillages ont aussi été signalés hier à Kibati1, avec notamment l'assassinat d'une jeune fille de 18 ans. Dans la Cité de Kanyabayonga, la radio rurale a été pillée par les belligérants. La MONUC a écrit une lettre au CNDP pour dénoncer les exactions et violations des droits de l'homme commises la semaine dernière dans les zones sous contrôle rebelle, notamment à Kiwanja.

12.506 ménages déplacés ont été dénombrés dans le Territoire de Lubero, 998 ménages dans la Ville de Butembo et 5.390 ménages enregistrés à Beni. Ces chiffres ont été fournis à l'issue de la réunion du Cluster NFI/mouvement des populations tenue hier à Beni entre Caritas Butembo, CICR, NRC, Solidarités, OCHA, LWF et PAP/RDC. Ces statistiques n'intègrent pas certains ménages déplacés qui auraient notamment trouvé refuge dans les villages enclavés autour du Lac Edouard. Cette réunion de Cluster a notamment plaidé pour l'urgence d'une assistance humanitaire en faveur des déplacés situés sur l'axe Beni-Eringeti, la Ville de Butembo et la Cité de Lubero. Ainsi, les Organisations ci-après ont été chargées d'examiner la possibilité d'intervenir urgemment : Caritas à Lubero, CICR à Butembo et Solidarités sur l'axe Beni-Eringeti.

- Situation sécuritaire calme dans le Nord-Kivu

Un calme précaire est observé dans l'ensemble de la Province du Nord-Kivu. Le CNDP s'est retiré des positions qu'il occupait dans les localités de Kikuku, Kibirizi et Mabenga tandis que les FARDC contrôlent toujours la Cité de Kanyabayonga. Les casques bleus de la MONUC sont présents à Kabacha entre les positions de deux belligérants (FARDC et CNDP). 96 patrouilles journalières sont actuellement organisées par la Mission des Nations unies en RDC pour essayer de sécuriser la région.