DR Congo

R.D. Congo – Nord-Kivu: Note d’informations humanitaires no 04 du 25 février 2016

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Faits saillants

• Le Secrétaire général des Nations Unies visite le site de Mungote au Nord-Kivu

• Les autorités encouragent les 500 ménages déplacés autour de la base de la MONUSCO à Miriki à retourner dans les zones sécurisées

• 15 000 ménages reçoivent une assistance en vivres dans le sud de Lubero

Aperçu de la situation

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a effectué une visite éclair dans la Province du Nord-Kivu ce 23 février 2016. Il s'est rendu sur le site de déplacement de Mungote, près de Kitchanga, où il a rencontré des groupes de femmes, de jeunes ainsi que les humanitaires et les autorités locales. Ban Ki-moon a réitéré son appui pour tenter de résoudre les crises humanitaires qui affectent des millions de réfugiés et de déplacés internes à travers le monde. En particulier, il a déclaré que tous les efforts doivent être déployés pour augmenter le taux de scolarité des enfants et mieux protéger la dignité et les droits humains des femmes et des jeunes filles, souvent victimes de violences sexuelles. Le Secrétaire général a demandé au Gouverneur du Nord-Kivu de ne pas fermer prématurément les sites de déplacement. Sa visite s'inscrit dans le cadre des préparatifs du Sommet humanitaire mondial qui aura lieu en mai 2016 à Istanbul, en Turquie. Ce sommet a pour objectif principal de trouver des façons d'améliorer l'aide humanitaire.

Dans le sud du Territoire de Lubero, les autorités provinciales ont annoncé leur intention de fermer le site spontané qui regroupe plus de 500 ménages déplacés autour de la base de la MONUSCO à Miriki. Toutefois, l'Administrateur du Territoire a affirmé que le site ne serait pas fermé prématurément et que le retour des déplacés est conditionnel à la sécurisation des zones de provenance. Les déplacés dont les villages de provenance restent insécurisés seront reçus en familles d’accueil dans les villages sécurisés. Par ailleurs, dans le Territoire de Rutshuru, les partenaires humanitaires rapportent l'existence d'un nouveau site spontané à Kikuku avec un effectif de 700 ménages déplacés. Les ménages déplacés proviendraient en majorité des territoires de Walikale et du sud Lubero. Une décision sur la conversion de ce site spontané sera prise à l'issue des évaluations humanitaires en cours dans la zone.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.