DR Congo

RD Congo - Nord-Kivu: Note d’informations humanitaires du 24/10/2018

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Faits saillants

• Assassinats et enlèvements des civils à Beni, le secrétaire général de l’ONU s’indigne

• OCHA en mission d’évaluation sur la situation humanitaire des retournés à Rutshuru

Aperçu de la situation

Le 20 octobre 2018, onze civils ont été tués suite aux attaques de groupes armés contre les FARDC dans la commune de Ruwenzori, à la périphérie de la ville de Beni (dans le nord de la province). Plus des deux tiers de la population de cette commune ont fui leurs maisons suite aux incursions des groupes armés dans la ville de Beni.

Quinze civils, dont 10 enfants âgés de 5 à 10 ans, sont portés disparus. Le Secrétaire général des Nations Unies a exprimé son indignation face à la poursuite des assassinats et enlèvements des civils par des groupes armés dans la région de Beni. Antonio Guterres s’est aussi dit profondément inquiet par le meurtre, le 19 octobre, des deux agents congolais des services de santé, membres de l’équipe de riposte à l'épidémie d'Ebola dans le Nord-Kivu et deux autres blessés à Butembo. Cet incident s’est produit lorsque des milices armées ont attaqué l'unité de l'armée congolaise en compagnie de laquelle ces agents de santé se trouvaient. Par ailleurs, les équipes de la riposte à l’épidémie d’Ebola ont été victimes d’actes de violence de la part de certains membres de la communauté, depuis le début de l’épidémie d’Ebola au Nord-Kivu. (Voir Note d’informations humanitaires du 02 octobre 2018).

Du 15 au 20 octobre 2018, OCHA et plusieurs acteurs humanitaires et du développement ont conduit une mission d’évaluation de la situation dans une vingtaine de villages de la Chefferie de Bwito (Territoire de Rutshuru), où un mouvement de retour a été observé depuis mars 2018. Comme déjà signalé par Caritas, qui a effectué une mission dans la même zone en août 2018, plus de 96 000 personnes retournées ont été enregistrées au 31 aout 2018 dans les villages de Mutanda, Kikuku, Nyanzale, Katsiru, Munguli et Lusuli ;ce qui représente 25% des 384 000 personnes qui se sont déplacé dans le Territoire de Rutshuru au 31 août 2018.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.