RD Congo - Nord-Kivu: Note d’informations humanitaires du 20/11/2018

Faits saillants

• 23 000 personnes dans le nord de la ville de Beni ont besoin d’assistance humanitaire
• 76 000 personnes ont reçu 631 tonnes de vivres du PAM dans le Territoire de Rutshuru

Aperçu de la situation

Le 18 novembre 2018, les opérations de riposte à la maladie à virus Ebola ont repris à Beni, dans le nord de la province, après une mise en stand-by due aux violences qui ont secoué la ville le soir du 16 novembre 2018. Les violences auraient aussi déclenché un mouvement de déplacement préventif de la population dans les communes de Ruwenzori et Mulekera : 40% de près de 16 000 habitants des zones affectées se seraient déplacés vers les autres quartiers de la ville de Beni, selon les estimations des autorités sanitaires locales. Selon l’ONG internationale Concern Worldwide, l’évaluation du 9 au 14 novembre dans ces communes fait état d’environ 23 000 personnes déplacées en besoin d’assistance. La protection, les vivres et les moyens de subsistance sont les besoins les plus urgents. L’éducation et les articles ménagers essentiels ont été aussi identifiés suite, respectivement, à la fermeture des écoles et à la vulnérabilité des déplacés, souvent obligés de vendre leurs objets ménagers pour survivre.

D’autres mouvements de population ont aussi été signalés dans le Territoire de Rutshuru au cours de la semaine. Selon la société civile de la Chefferie de Bwito, environ 2 000 déplacés seraient arrivés à Kikuku entre le 3 et le 20 octobre 2018, fuyant les affrontements entre groupes armés. Cependant, ces déplacés, qui se trouvent dans des familles d’accueil, n’ont encore reçu aucune assistance depuis leur arrivée, alors qu’ils exprimeraient des besoins dans plusieurs secteurs, après avoir été contraints à quitter leurs milieux de vie habituels. Selon la société civile locale, environ 1 700 personnes, se trouveraient aussi dans la même situation à Nyanzale depuis le 12 octobre 2018.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.