RD Congo - Nord-Kivu : Note d’informations humanitaires du 12/02/2018

Faits saillants

  • Plus de 3000 enfants réintegrés dans 19 écoles situeés dans le Territoire de Lubero
  • Propagation inquiétante de la rage à partir du Territoire de Masisi

Aperçu de la situation

Dans le Grand Nord, plusieurs centaines de personnes se sont déplacées en directions de Mandumbi, Oicha, Eringeti et en Province de l’Ituri suite aux incursions des groupes armés dans l’ouest d’Oicha, entre le 2 et 7 février 2018, qui ont, entre autres, pillé le centre de santé. Près de 1 180 nouveaux déplacés se sont réfugiés dans la localité voisine de Tenambo, alors qu’environ 525 autres sont arrivés à Oicha.

Plus de 4 500 personnes se sont abritées à Eringeti où, les 6 et 7 février 2018, presque la totalité des habitants – soit près de 38 000 personnes - a fui temporairement vers la province de l’Ituri, suite aux attaques des groupes armés.
Toutefois, 90 % des personnes déplacées seraient déjà retournés à Eringeti suite à une accalmie.

Dans le Territoire de Masisi, la situation de l’épidémie de rage devient très préoccupante, suite à la propagation de la maladie vers les zones de santé voisines. Au début de février, des cas récents des morsures des chiens ont été rapportés, notamment dans la Zone de Santé de Masisi (9 cas), Mutongo (6 cas) et un décès provenant de la Zone de Santé de Pinga, dans le Territoire de Walikale.

Commencée vers la fin du mois d’octobre 2017 dans certaines aires de santé de Kibua, l’épidémie de rage n’a été rapportée qu’en janvier 2018, quand certains cas se sont présentés à l’hôpital général de référence de Kibua. En janvier 2018, 75 cas dont 10 décès ont été enregistrés. Bien que les autorités provinciales disposent de plus de 1 000 doses de vaccins antirabiques pour les animaux, il reste toujours impossible de mobiliser les vaccins antirabiques humains. Du fait de la rareté relative de la maladie et des coûts de production très élevé du vaccin rabique, aucun partenaire humanitaire n’aurait constitué un stock de contingence par le passé et il ne serait en mesure de faire parvenir du vaccin et sérum antirabiques humains dans la Province du Nord-Kivu.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.