DR Congo

R.D. Congo – Nord-Kivu : Note d’informations humanitaires du 11 décembre 2017

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Faits saillants

  • Nécessité urgente d’interventions WASH dans les sites des déplacés en Territoire de Masisi

  • 1 310 déplacés et famille d’accueil assistés en articles ménagers à Lubero

Aperçu de la situation

Malgré que la Province du Nord-Kivu ait été caractérisée par les conflits et les violences, un calme relatif a été observé les dernières semaines dans la zone de Kipese, dans le sud-est de Lubero. Un retour timide des résidents de la zone a été observé dans le courant de la semaine, près de cinq mois après que des affrontements entre les FARDC et les groupes armés avaient poussé ces personnes à la fuite. On estime qu’environ 5 000 personnes, soit le 40% de la population recensée de la ville, sont retournées à Kipese. Cet épiphénomène contraste avec le quotidien des milliers de résidents de la province qui sont poussés au déplacement. Près de 300 nouveaux déplacés dans les villages de Kasindi et Lubiriha (sud-est de Beni), plus de 700 personnes à Mutongo (Walikale) et plus de 700 autre dans les villages de Kalonge et Kalembe (Masisi) ne sont que quelques exemples d’une situation difficile pour des milliers de personnes.

Le Nord-Kivu a aussi été marqué par la recrudescence des cas suspects de choléra, surtout dans la zone de sante de Mweso (381 cas dont 15 décès), dans le Territoire de Masisi. Dans plusieurs sites des déplacés du Masisi, la nécessité d’interventions en eau, hygiène et assainissement est urgente. Selon le rapport fait par le comité de gestion et coordination de ces sites, au moins un tiers des latrines, sont inutilisables. L'arrivée de nouveaux ménages dans ces sites ne fait qu'augmenter les besoins dans ce secteur.

Environ 150 cas de diarrhée cholériforme ont été également notifiés dans les aires de l’aire de santé de Butare et Tambi fin novembre.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.