DR Congo

RD Congo - Nord-Kivu : le CNDP annonce le recul de 40 Km sur les axes Kanyabayonga et Kiwanja

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Est de la RDC | 19 Novembre 2008 à 08:46:03

Dans un communiqué rendu public mardi, le CNDP de Laurent Nkunda a annoncé le retrait de ses troupes, sur une distance de 40 kilomètres, sur deux axes du Nord-Kivu. L'axe Kanyabayonga-Nyanzale et l'axe Kabasha-Kiwanja. Ce retrait intervient après la rencontre du leader de ce mouvement avec l'émissaire de l'Onu Olusegun Obasanjo. Pour Bertrand Bisimwa, porte-parole du CNDP, c'est pour donner une chance à la paix, qu'ils ont pris cette décision, rapporte radiookapi.net

Depuis mardi matin, d'après le porte-parole du CNDP, les troupes de Laurent Nkunda ont commencé leur retrait et se trouvent au-delà des 40 kilomètres tel que ça été prévu dans le communiqué. Mais, pourquoi seulement ces deux axes là et non celui de Kibati-Goma ?

Réponse de Bertrand Bisimwa : « Goma-Kibati, nous avions déjà fait un geste là-dessus. Nous étions déjà à l'aéroport de Goma, mais nous nous sommes retirés sur 12 kilomètres et nous avions demandé à la Monuc de ne pas permettre que les FARDC se redéploient sur cet axe. Malheureusement les FARDC s'y sont déployés, il y a des incidents toujours. C'est ainsi que nous tenons faire un autre geste sur une autre ligne de front. Nous avons choisi cet axe là, o=F9, vous savez, qu'il y a eu beaucoup d'accrochages. »

Dans le même communiqué annonçant le retrait du CNDP, la direction du mouvement demande à la Monuc de sécuriser ces zones de séparation pour qu'aucune autre force ne les occupe. Ce qui annulerait la décision de retrait.

La Monuc salue le geste

La Monuc salue cette décision du CNDP de retirer ses troupes pour créer les zones de séparation et compte voir les belligérants respecter cette fois-ci le cessez-le-feu. Madnodje Mounoubai, porte-parole de la Mission de l'Onu en RDC explique: « D'abord la Monuc salue cette décision, parce que nous pensons que,maintenant qu'un retrait se fait, les deux belligérants ne seront plus face à face. Donc, il n'y aura pas de combats, et le cessez-le-feu a plus de chance de tenir. Nous avons toujours aussi demandé qu'il y ait une zone de séparation entre les deux belligérants. C'est ce qui va se faire.

En ce qui concerne cette zone de séparation, le Monuc attend le retour du général Gaye, commandant de sa force actuellement dans l'Est, a indiqué le porte-parole, pour voir coment reconfigurer ses troupes en conséquence pour gérer ces nouvelles zones tampons. L'important, a souligné Madnodje Mounoubai, c'est de faire que les deux parties ne soient pas face à face. " Nous allons nous efforcer à cela", a-t-il ajouté.

Jed écrit à Laurent Nkunda

Journaliste en Danger demande au CNDP de mettre fin aux attaques et intimidations contre des journalistes et des médias dans les zones sous son contrôle. Dans une lettre adressée mardi à Laurent Nkunda, l'ONG cite le cas de deux journalistes de la RTGA et de Digital Congo accusés par le CNDP de travailler pour "des médias de la haine". Jed accuse aussi le CNDP d'avoir pillé la semaine dernière, la radio communautaire de Kiwanja.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi