DR Congo

RD Congo : Nord Kivu - Civils en fuite et parc de Virunga attaqué par la rébellion

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Selon des sources locales, des milliers de personnes sont en fuite des zones de Tongo, Kalengera, Kabiza et Rumangabo, localités du Nord-Kivu (province du nord-est de la République démocratique du Congo) en proie depuis vendredi à de nouveaux combats entre des divisions de l'armée congolaise (Fardc) et la rébellion du général dissident pro-rwandais Laurent Nkunda (du Congrès national pour la défense du peuple, Cndp). Ces mêmes sources précisent que les affrontements seraient encore en cours dans certaines des zones situées au nord de Goma, chef-lieu provincial du Kivu. D'autre part, un groupe de casques bleus de la mission onusienne locale (Monuc) chargé de protéger les civils en fuite aurait été visé par quelques tirs. On apprend enfin que les hommes de Nkunda ont attaqué le quartier-général des gardes du Parc national des Virunga, contraignant plus de 50 gardes qui travaillent sur place de fuir à travers les forêts. Durant le long conflit congolais, la structure n'avait jamais été directement attaquée par les nombreux mouvements armés sévissant dans la zone, à commencer par le Cndp de Nkunda, mais les diverses rébellions s'y abritent régulièrement et y établissent leurs principales positions. Le Parc, le plus ancien d'Afrique, à la faune très diversifiée et classé au patrimoine de l'Humanité par l'Unesco depuis 1994, abrite 200 gorilles de montagne sur les 700 survivant à travers le monde.