DR Congo

RD Congo, Mbuji-Mayi : pas d'eau potable depuis 4 jours

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
L'eau potable ne coule plus de robinets de la Régie de distribution d'eau (Regideso) depuis 4 jours au chef-lieu du Kasaï oriental. Du coup, la population se sert de l'eau impropre à la consommation tirée de la rivière Lubilanji et d'autres cours d'eau des environs de la ville. Des travaux de réfection s'effectuent sur le réseau de distribution et la desserte normale en eau pourra reprendre dans 48 heures, ont indiqué les responsables de la Regideso, dimanche à radiookapi.net

Plusieurs personnes ont eu de la peine, dimanche, à se rendre à leurs lieux de culte. La toilette a été difficile à réaliser le matin, faute d'eau. Les réserves sont épuisées après quatre jours de rupture de fourniture d'eau par la Regideso.

Depuis l'aube, on assiste à une parade des femmes, jeunes filles et garçons arpentant les rues, bidons jaunes et bassins sur la tête, à la recherche de l'eau potable. Ceux qui restent à la maison, sont obligés de débourser 300 Francs congolais (environ 0.3 USD) pour s'acheter 20 litres d'eau auprès des transporteurs en vélo. Sinon, il faudra rejoindre les autres à la rivière.

En cas de pénurie, les ménagères recueillent généralement l'eau de pluie. Mais, il n'a pas plu durant toute cette période des festivités de fin d'année. Cet état des choses fait craindre des situations dramatiques. Notamment la résurgence des maladies d'origine hydrique, les accidents de circulations, voire des cas de violences sexuelles sur les femmes et les filles.

Le vice gouverneur de province qui a posé la question, s'est fait expliquer par le directeur provincial de la Regideso qu'une érosion menace de couper le tuyau principal, près de l'université de Mbuji-Mayi au quartier Tshikama. Les travaux de protection de ce tuyau pourraient s'achever dans deux jours. Durant ce délai, la population devra encore endurer son calvaire.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi