DR Congo

RD Congo : Mbuji-Mayi - Alan Doss demande aux partenaires internationaux de ne pas négliger les autres provinces

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, arrivé à Mbuji Mayi, capitale du Kasaï Oriental le 16 octobre 2008 a indiqué qu'on on ne devrait pas négliger le reste du pays malgré la situation qui prévaut à l'Est.

Sa visite éclair dans la capitale du Kasaï oriental a duré en tout six heures. Elle a permit à Alan Doss de palper les réalités de la province. Première étape de son séjour, le gouvernorat de province. Le gouverneur Alphonse Ngoie Kasanji a expliqué les défis sociaux du Kasaï, notamment le manque d'électricité, l'absence de l'eau, les érosions, l'insécurité et le chômage. La situation est telle que la seule ville de Mbuji Mayi abrite au moins 3 millions et demi de personnes qui vivent dans une superficie de 10 kilomètres carrés. Autant dire que la promiscuité et les conditions de vie difficile ont retenu l'attention du Chef de la MONUC. Il indiquera plus tard à la sortie de l'audience que : "Même si mes visites dans les provinces sont relativement brèves, je veux souligner que le reste du Congo ne doit pas être oublié...finalement le défi du développement est vraiment la bataille à réussir et le plus rapidement possible" a-t-il dit.

Le Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies tout en le déplorant, a souligné qu'il connaissait parfaitement les problèmes auxquels la province fait face : «vous êtes en pleine bataille ici, parce que je vois tous les problèmes qu'on a connus il y a 20 ans. Il y a des problèmes d'eau, d'enclavement, d'énergie, de relance agricole, de réglementation du secteur minier. Tout cela reste des défis de l'heure». Le Chef de la MONUC partageait cette préoccupation en connaisseur. Lui, qui n'a pas oublié les souvenirs d'il y a 20 ans quand, il visita la ville en sa qualité du représentant résident du PNUD, Programme des Nations Unies pour le développement.

Après la visite avec le Gouverneur, M. Doss a eu une séance de travail avec le Bureau de l'Assemblée provinciale, la société civile du Kasaï oriental et le personnel des agences de l'ONU au Kasaï oriental. Aux agences du système des Nations Unies et les autres partenaires de la RDC, M. Doss les a instamment invitées à ne pas se concentrer uniquement sur l'Est du pays. «J'insiste auprès de mes collègues, pas simplement de la MONUC, mais auprès de la Banque mondiale, du Fonds Monétaire International, des partenaires bilatéraux qu'il ne faut pas qu'ils se concentrent uniquement dans une des provinces» a-t-il souligné.