DR Congo

RD Congo : Masisi, calme précaire à Nyabiondo ce mardi

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
La localité de Nyabiondo, à plus de 100 kilomètres au nord-ouest de Goma, en territoire de Masisi s'est vidée de ses habitants depuis dimanche dernier. Selon la société civile locale, un groupe des militaires FARDC basés dans ce secteur, qui revendiquaient leur solde, ont fait crépiter des balles qui ont causé un mort parmi les populations civiles, rapporte radiookapi.net

Panique et fuite ont régnées ce dimanche dans la localité de Nyabiondo et les villages environnants. Les dirigeants des opérations Kimya II au Nord-Kivu affirment s'être déjà impliqués dans ce dossier pour trouver une solution aux revendications de ces militaires.

Selon la société civile à Masisi, la population de Nyabiondo ainsi que celle des 6 villages voisins, les chefs locaux y compris, se sont exilés à Bukombo. C'est à une dizaine de kilomètres plus au sud. Jusque lundi soir, des tirs sporadiques se faisaient encore entendre dans cette localité. Mais, ce mardi, un calme précaire s'observe dans cette contrée affirme la même source

De leur coté, les responsables militaires des opérations Kimya II au Nord-Kivu explique que le retard dans le paiement de la solde de ces militaires est causé par la lenteur des transferts bancaires. Ce qui a laissé penser à un détournement de solde dans les rangs des militaires manifestants. Actuellement, affirment-ils, les commandants de 4 bataillons basés à Nyabiondo sont déjà rappelés à Goma pour notamment résoudre le problème de solde de leurs hommes.

Pendant ce temps, la population de Nyabiondo craint encore de retourner dans les villages. ils restent à Bukombo, mêlés à plus de 1 000 autres ménages des déplacés venus, eux, de la partie nord de Nyabiondo o=F9 ils avaient fui, il ya plus de 2 semaines, d'autres affrontements entre les militaires FARDC et des combattants du groupe APCLS, Alliance des Patriotes pour un Congo Libre et Souverain. Il s'agit des sont réfractaires à l'intégration dans l'armée.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi