DR Congo

RD Congo : Lettre ouverte au Ministre de l'Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme

Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

La constitution congolaise reconnait le rôle crucial des organisations de la société civile qui contribuent à l'éducation de ses citoyens et au développement de façon plus générale. Cependant, la proposition d'un « Arrêté ministériel relatif à l'enregistrement des organisations non gouvernementales et associations environnementales » ouvre la voie à la restriction et à l'affaiblissement du rôle important des ONG, abolissant les critiques constructives et les opinions alternatives émanant de la société civile.

Les expériences passées ont maintes fois confirmé que les approches non-participatives et non transparentes au développement et aux politiques environnementales sont non seulement vouées à l'échec mais mènent souvent à une augmentation et une intensification des conflits.

Par conséquent, Global Witness, avec d'autres ONG environnementales internationales, a écrit au Ministre de l'Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme de la République Démocratique du Congo pour exprimer notre très vive inquiétude quant à l'Arrêté Ministériel proposé.