DR Congo

RD Congo : Le Secours Catholique s'inquiète des conséquences de l'escalade de violence sur les populations civiles et demande un accès humanitaire

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Les affrontements armés qui s'étaient intensifiés dans le Nord-Kivu depuis plus d'un mois ont encore franchi un nouveau palier avec la prise de la ville de Rutshuru par les forces rebelles de Laurent Nkunda et leur présence maintenant aux portes de Goma, la capitale régionale. Plus de deux millions de personnes sont actuellement déplacées et fuient les combats. Face à cette escalade de violence, le Secours Catholique-Caritas France, qui mène plusieurs programmes sur place en lien avec son partenaire Caritas Goma, s'inquiète du sort des populations civiles et demande qu'un accès humanitaire soit restauré.

« L'intensification des combats de ces derniers jours, avec notamment la prise de Rutshuru, ont multiplié les déplacements des populations qui cherchent refuge dans les bâtiments publics du fait de la saturation dans cette zone des camps de déplacés. A Goma, plusieurs dizaines de milliers de personnes fuyant les combats sont bloquées aux portes de la ville par la MONUC, mission de l'ONU en République démocratique du Congo, et le gouvernement provincial a été déplacé à Bukavu », témoigne le coordinateur du Secours Catholique, en charge du programme de sécurité alimentaire développé dans le territoire de Rutshuru, qui vient de quitter temporairement Goma pour le Rwanda. Les équipes locales de la Caritas Gomasont toujours actuellement sur place, dans la capitale comme dans la zone de Rutshuru.

Face à cette situation particulièrement instable et préoccupante, le Secours Catholique demande à ce que la protection des civils soit garantie ainsi qu'un accès à ces populations pour les humanitaires car les besoins sont immenses. De même, l'organisation souhaite que la visite sur place du Commissaire européen chargé du Développement, Louis Michel, soit suivie d'une mobilisation forte de l'Union européenne, et au-delà, de la communauté internationale, afin d'obtenir un cessez le feu rapide et d'apporter une réponse plus efficace que le seul déploiement de la MONUC à ce conflit qui perdure depuis dix ans.

Afin de pouvoir porter assistance aux populations victimes, le Secours Catholique relance son appel aux dons :

Urgence Congo
Secours Catholique
BP 455
Paris 7e

Contact presse : Département Relations médias, tél. 01 45 49 73 23

Anne Bonnefont, tél. 01 45 49 74 93