DR Congo

RD Congo : Le 16 Juin à Bunia - Les enfants ont porté haut leurs voix

Source
Posted
Originally published
Codjo Houegniglo / MONUC

La journée de l'enfant africain commémorée ce 16 juin 2007 à Bunia a été marquée par une campagne sur la protection de l'enfant, un défilé des élèves, des enfants sourds-muets et de la rue, deux exposés animés par le parlement des enfants de l'Ituri et le Club d'écoute, ainsi qu'un concours de dessins ouvert aux élèves des primaire et secondaire, organisé par la section de l'Information Publique de la MONUC.

L'agence des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), les Ongs "Save the Chidren", Terre des hommes et la section de la protection de l'enfant de la MONUC ont été les principaux organisateurs de cette journée.

Tout a commencé par un défilé de près d'un millier d'enfants devant la tribune de la ville avec des chants au contenu évocateur comme "non à l'exploitation des enfants, non à l'enrôlement des mineurs dans les groupes armés et non à la discrimination".

Dans une série de sketchs et de poèmes déclamés à l'endroit des adultes, les enfants ont dénoncé les maltraitances dont ils sont victimes quotidiennement à la maison, à l'école et au sein de la communauté: accusation des mineurs de sorcellerie, arrestation arbitraire, exploitations à des fins commerciales ou sexuelles etc.

"L'année 2007 est une année de plaidoyer pour les droits des enfants. Eu égard aux multiples violences faites aux enfants congolais et en particulier en Ituri, nous demandons au gouvernement de la RDC qui a ratifié la convention relative à nos droits, de prendre ses responsabilités" a déclaré en substance avec force la Présidente du Parlement des enfants de l'Ituri, dans son mot de circonstance.

De leur côté, l'Unicef et la MONUC ont fait un plaidoyer en direction des parents qui ont le devoir de protéger leurs enfants, afin que ces derniers vivent dans la dignité et dans les conditions de sécurité telles que prévues par les différents textes.

"Nous savons qu'en Ituri, les violences faites aux enfants continuent et nous lançons surtout un appel aux groupes armés de libérer les enfants soldats pour qu'ils jouissent pleinement de leur enfance" a dit Mme Bernadette Sene, Conseillère chargée de la protection de l'enfant de la MONUC à Bunia, dans son adresse à la foule.

Pour mieux cerner les contours du thème retenu pour cette journée "Non à la violence faite aux enfants", le parlement des enfants de l'Ituri et le club d'écoute ont ensuite présenté aux élèves deux exposés respectivement intitulés "les droits de l'enfant à la participation et protection" et "les droits de l'enfant à la survie et développement". Ces exposés ont été suivis de questions avec des réponses.

La proclamation des résultats du concours de dessin organisé par la division de l'information publique de la MONUC à l'occasion de cette journée, a mis fin à cette commémoration. Ce concours a connu un véritable succès avec 429 participants âgés de 8 à 16 ans.