DR Congo

RD Congo : La MONUC sollicitée pour pousser à l'adoption d'une loi sur la protection de l'enfant

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Nina Yacoubian / MONUC

En marge de la Journée internationale des Droits de l'Enfant, célébrée le 20 novembre de chaque année, des enfants congolais ont profité de la conférence de presse hebdomadaire de la MONUC du 19 novembre 2008 pour transmettre leurs revendications aux parlementaires de la République Démocratique du Congo (RDC).

Dix enfants représentants des enfants congolais on remis au Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, Alan Doss, une déclaration exigeant l'adoption de la loi sur la protection de l'enfant en RDC.

«Bientôt 8 ans, nous attendons la promulgation de la loi portant protection de l'enfant en République Démocratique du Congo», a rapporté une fillette en s'adressent aux journalistes présents à la conférence.

Il s'agit d'un projet de loi élaboré par le gouvernement congolais, avec l'appui de la MONUC, de l'UNICEF, des organisations non gouvernementales et des acteurs sociaux et judicaires de la protection de l'enfant et qui devrait corriger les lacunes de la loi du 06 décembre 1950 sur l' «enfance délinquante».

«Cette loi représente pour nous le progrès dans la reconnaissance des droits de l'enfant dans notre pays», a-t-elle ajouté. Cela concerne notamment, l'instauration des tribunaux spéciaux pour enfants, la détermination du seuil minimum de responsabilité pénale de l'enfant, la création de la police spéciale pour enfants, la réhabilitation des établissements de garde et de rééducation (EGEE), la répression de l'enrôlement et l'utilisation des enfants dans les groupes et forces armés et la protection spéciale des enfants de la rue.

«Les enfants du Congo» ont également demandé aux deux Chambres du parlement d'harmoniser leurs vues et d'adopter cette loi pendant la session parlementaire courante afin que «les mécanismes de protection sociale et légale prévus dans cette loi puissent contribuer à une meilleure condition des enfants en RDC».

«Nous invitons tous les partenaires de l'Etat congolais et tous les enfants de nous accompagner dans cette revendication légitime», a conclu la fillette.

A l'occasion de ce jour qui marque l'adoption par l'Assemblée générale des Nations unies de la Déclaration des droits de l'enfant en 1959 et de la Convention relative aux droits de l'enfant, signée en 1989, un group de 60 enfants de Kinshasa devrait présenter leurs revendications à plusieurs institutions gouvernementales.