DR Congo

RD Congo : La MONUC répare des routes et aide la population civile en Ituri

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Kinshasa, 15 janvier 2010 - Le génie militaire de la Mission des Nations Unies au Congo réparent les routes et apporte une assistance médicale à la population du territoire de Fataki, dans la Province de l'Ituri. Les ingénieurs militaires de la compagnie népalaise ont déjà réparé un tronçon de 15 kilomètres entre Fataki et Mahagi. Ce tronçon de route est d'une importance capitale sur le plan de la sécurité car il relie la base de la MONUC, à Fataki, avec la route allant à Mahagi et assure ainsi la sécurité de la population locale.

Les Népalais ont fait les travaux de recouvrement de la surface et de drainage de caniveaux sur l'une des routes. Une vingtaine d'ingénieurs suppémentaires, équipés d'engins lourds, sont en train de réparer un pont endommagé à Orua près de Komanda au sud d'Irumu.

Une base opérationnelle de la Compagnie Bangladeshi à Fataki soigne les civils du village de Bule, à 5 kilomètres au sud-est de Fataki. 120 personnes souffrant la plupart du paludisme et de diarrhée ont été traitées. Des campagnes de soin similaires sont prévues dans d'autres localités du territoire de Djugu.

La MONUC donne également, à Fataki, une formation militaire aux soldats du 43ème bataillon de l'armée congolaise sur le maniement des armes, les techniques de combat, la sécurisation des camps et les règles de conduite avec les femmes et des enfants.

A Aru et à Mahagi, les casques bleus apportent une assistance médicale aux prisonniers. Ils participent également à d'autres activités humanitaires de la MONUC, comme une campagne sur le VIH/SIDA avec la projection de films, à Aranga situé à 11 kilomètres de Mahagi, une campagne d'information sur le paludisme en encourageant la population à utiliser des moustiquaires imprégnées, ainsi que des formations, assurées par le bataillon bangladeshi, sur l'entretien des petits jardins et une distribution de nourriture aux élèves de l'école primaire Agolic à Mahagi.