DR Congo

RD Congo : Il faut renforcer la MONUC et augmenter l'aide humanitaire, selon Développement et Paix

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Montréal, 6 novembre 2008 - De retour de Kinshasa, Serge Blais souhaite que la MONUC, la mission de maintien de la paix de l'ONU en République démocratique du Congo, soit davantage appuyée par le Canada.

« C'est malheureux à dire mais la MONUC est un autre exemple de ces missions de paix qui ne réussissent pas à agir efficacement, en Afrique, lors des conflits », lance le chargé de programmes de Développement et Paix.

« La MONUC est dépassée par les combats qui ont pris de l'ampleur dans l'est du pays et qui atteignent maintenant la ville de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu », ajoute Serge Blais qui a vécu en RDC de 2002 à 2006.

« Des groupes armés pillent les ressources naturelles, détournent les recettes fiscales, terrorisent les populations, violent les femmes et embrigadent de force des enfants dans leurs troupes. Ces bandes ont attaqué les convois humanitaires, chassé les populations déplacées des camps o=F9 elles avaient trouvé refuge et brûlé leurs abris. La MONUC n'arrive tout simplement pas à protéger les populations civiles ».

« Il faut renforcer cette mission de paix, lui donner les moyens d'assurer l'application du droit humanitaire et l'accès à l'aide humanitaire pour les centaines de milliers de personnes déplacées au Nord-Kivu. Il faut aussi que la MONUC neutralise les groupes armés, une fois pour toutes, sinon les violences reprendront ».

« Cette mission est réalisable si les pays, comme le Canada, la soutiennent. Elle obtiendra aussi l'appui de la population congolaise et des organismes sur le terrain », estime le chargé de programmes de Développement et Paix.

Aide humanitaire

Développement et Paix a versé ces derniers jours 50 000 $ à un programme de secours venant en aide à 90 000 personnes déplacées dans les régions de Rutshuru, Masisi et Lubero. Il s'agit d'une initiative de Caritas Développement Congo, un partenaire local de Développement et Paix.

« Nous allons acheminer en RDC toute nouvelle aide reçue de la population canadienne », indique Serge Blais.